"Lorsqu’un mineur crée des bitcoins, il doit souvent les revendre pour rembourser... les frais d’électricité"

Il existe deux principales méthodes de gestion des cryptomonnaies à travers le monde. Mais l’une, notamment utilisée dans le cas du bitcoin, pollue plus que l’autre. Peut-on dès lors facilement migrer vers la technique la plus verte ? Explications.

Le procédé de génération de bitcoins pollue fortement, puisque des ordinateurs et serveurs tournent en permanence pour effectuer des résolutions d’énigmes complexes.
Le procédé de génération de bitcoins pollue fortement, puisque des ordinateurs et serveurs tournent en permanence pour effectuer des résolutions d’énigmes complexes. ©Shutterstock
Fleur Olagnier
Proof of work et Proof of stake. Tout se résume...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet