"Exclure la Russie de Swift reviendrait à déclarer une guerre économique totale": les conséquences derrière l'ultime sanction

Alors que le président ukrainien a exigé l'exclusion de la Russie du système bancaire international Swift, plusieurs pays européens restent réticents à cette idée. Et pour cause : cette manœuvre pourrait coûter très cher à tout le monde.

François Thys
Exclues du réseau Swift, la Russie et ses banques se retrouveraient "comme un vendeur sur le web qu'on priverait de connexion internet", illustre André Casterman, qui a travaillé pour Swift pendant 24 ans.
Exclues du réseau Swift, la Russie et ses banques se retrouveraient "comme un vendeur sur le web qu'on priverait de connexion internet", illustre André Casterman, qui a travaillé pour Swift pendant 24 ans. ©AFP
Sur Twitter, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été on ne peut plus clair : "Nous exigeons d'exclure la Russie de Swift." Cette demande n'a toutefois par trouvé écho du côté des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet