Rachat de Twitter par Elon Musk : "Tout le monde a procédé à une analyse attentive du montage, mais ce qui compte à la fin, c'est le chèque"

Malgré le scepticisme général, le patron de Tesla et SpaceX a réussi à monter en trois semaines une offre de 44 milliards de dollars acceptée par les administrateurs du réseau social. Il a bénéficié pour cela d’un prêt de 21 milliards de dollars par la banque Morgan Stanley.

Jérôme Lefilliâtre pour Libération
Tout est parti d’un premier mouvement le 4 avril, lorsque le patron de Tesla et SpaceX, tout à la fois industriel visionnaire et milliardaire instable, disait avoir acquis 9 % du capital de Twitter.
Tout est parti d’un premier mouvement le 4 avril, lorsque le patron de Tesla et SpaceX, tout à la fois industriel visionnaire et milliardaire instable, disait avoir acquis 9 % du capital de Twitter. ©Belga Image
Privilège de maître du monde : il n’a fallu que trois semaines à Elon Musk pour élaborer une offre de rachat de Twitter à 44 milliards de dollars. La somme peut paraître rocambolesque pour un seul individu, mais ne l’est pas pour l’homme le plus riche du monde, dont la fortune est estimée à plus de 250 milliards de dollars. Le natif d’Afrique du Sud, 50 ans, a annoncé lundi soir l’acquisition...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet