Entre 11 000 et 13 000 tonnes de déchets électroniques par an : "Un chargeur unique profiterait à tout le monde”

Les négociations entre le Parlement européen et les États membres sur le projet de Bruxelles d’un chargeur universel pour les smartphones, tablettes ou consoles et haut-parleurs portatifs vont débuter, a annoncé mercredi le Parlement européen, qui souhaite également étendre la mesure aux ordinateurs.

Entre 11 000 et 13 000 tonnes de déchets électroniques par an : "Un chargeur unique profiterait à tout le monde”
©Shutterstock
A. Msc., avec Belga

"Le Parlement est désormais prêt à entrer en négociation avec les gouvernements de l'UE sur la forme finale de la législation", a indiqué l'institution lors de sa session plénière à Strasbourg.

Au nom des droits de l’environnement et des consommateurs, obligés d’accumuler les chargeurs incompatibles pour leurs différents appareils portables, la Commission européenne avait proposé en septembre une réglementation pour un chargeur universel.

"Sachant que 500 millions de chargeurs pour dispositifs portatifs sont expédiés chaque année en Europe et qu'ils génèrent entre 11 000 et 13 000 tonnes de déchets électroniques, un chargeur unique pour les téléphones portables et d'autres dispositifs électroniques de petite ou moyenne taille profiterait à tout le monde", a déclaré à ce propos Alex Agius Saliba, rapporteur pour le Parlement.

Une telle législation, qui doit avoir l’aval à la fois du Parlement – en faveur de ce sujet depuis des années – et des États membres, s’est jusqu’à présent toujours heurtée aux réticences de l’industrie, Apple en tête.

De 30… à 3 types de chargeurs

D’une trentaine de types de chargeurs en 2009, ils sont passés aujourd’hui à trois : le connecteur Micro USB qui a longtemps équipé la majorité des téléphones, l’USB-C, une connexion plus récente, et le Lightning utilisé par Apple.

Bruxelles veut imposer le port USB-C à l’ensemble des appareils électroniques de petite et moyenne taille et découpler la vente des appareils de celle des chargeurs – ce qui permettrait d’utiliser indifféremment n’importe quel chargeur, tandis que l’harmonisation des technologies de charge rapide garantirait la même rapidité de chargement, évitant qu’elle soit bridée en cas d’utilisation avec un appareil d’une marque différente.

À la différence de la Commission, le Parlement européen souhaite étendre l’obligation d’un chargeur universel aux ordinateurs portables, et harmoniser les techniques de chargement sans fil d’ici fin 2026.

Il réclame également des étiquettes claires pour mieux informer les consommateurs sur les options de chargement.

Sur le même sujet