Apple promet aux consommateurs européens un accès à l’option de paiement de leur choix : "il ne faut pas être dupe"

Lundi 2 mai, les services de la commissaire européenne à la Concurrence ont notifié des griefs d’abus de position dominante sur le marché des portefeuilles mobiles à l’encontre de la firme à la pomme qui impose le système de paiement en ligne Apple Pay à ses utilisateurs. Explications avec Luc-Marie Augagneur, spécialiste du sujet.

Valentin Boero (@ Libération)
La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.
La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. ©AFP
Bruxelles a ouvert lundi 2 mai un nouveau front contre les géants du numérique, en accusant Apple de bloquer la concurrence dans les systèmes de paiements sans contact sur ses téléphones, au détriment des consommateurs. La Commission européenne, qui avait commencé une enquête en juin 2020, a estimé que le fabricant de l'iPhone "abusait de sa position dominante sur les marchés des portefeuilles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet