Qu'est-ce que le "stablecoin" TerraUSD, dont les fluctuations inhabituelles affolent le marché des cryptomonnaies ?

Le TerraUSD est responsable cette semaine de l'un des premiers grands krachs sur le marché des monnaies numériques.

Un stablecoin est une cryptomonnaie destinée à avoir une valeur fixe, généralement de 1 dollar, rendue possible grâce à une série d'algorithmes informatiques.
Un stablecoin est une cryptomonnaie destinée à avoir une valeur fixe, généralement de 1 dollar, rendue possible grâce à une série d'algorithmes informatiques. ©Shutterstock

Cette semaine, plus de 200 milliards de dollars ont été perdus sur le marché des cryptomonnaies. En cause ? L'effondrement du stablecoin TerraUSD (UST), l'un des deux tokens qui composent le réseau Terra avec le "jeton flottant" Luna (LUNA).

De l'argent à partir de rien

Un stablecoin est une cryptomonnaie destinée à avoir une valeur fixe, généralement de 1 dollar, rendue possible grâce à une série d'algorithmes informatiques.

Dans l'écosystème cryptographique, un stablecoin fonctionne comme une banque : elle offre un endroit sûr pour stocker de l'argent. Mais il en existe deux types.

De nombreuses monnaies stables, comme l'USDC et le Tether, tirent leur valeur fixe d'importantes réserves et sont censées conserver suffisamment d'actifs liquides pour couvrir toutes les pièces en circulation. Or, il existe désormais un nouveau type de stablecoin, dont fait partie le TerraUSD : les stablecoins "algorithmiques". Elles créent de l'argent à partir de rien et utilisent un ensemble complexe de "contrats intelligents" pour tenter de garantir une valeur de la monnaie aussi proche que possible du dollar.

Ce mode opératoire a fonctionné jusqu'à présent, mais ces derniers jours, le TerraUSD s'est mis à fluctuer et se négocie actuellement en dessous de son cours stable, ce qui pour les investisseurs est synonyme de perte de confiance dans le système. Après plus d'un an sans variation majeure, le stablecoin a en effet d'abord chuté à 70 cents, puis à moins de 30 cents mercredi après-midi.

L'algorithme complexe qui était censé maintenir la pièce à un prix fixe a donc échoué, les investisseurs s'empressant de liquider leurs positions avant que les stabilisateurs automatiques n'entrent en action.

Le Luna aussi en chute

En théorie, lorsque la valeur du TerraUSD tombe trop bas, les détenteurs du "jeton sœur" Luna sont censés échanger automatiquement leurs pièces, soutenant ainsi le prix. Le Luna sert de parachute au TerraUSD en quelque sorte.

Mais la valeur de Luna a également chuté précipitamment, passant de 86 dollars la semaine dernière à seulement 86 cents mercredi ! Soit une perte de 96 % de sa valeur en à peine sept jours. Le Luna n'a donc pas pu jouer son rôle de sauveteur, d'où l'inévitable plongée du TerraUSD.

"Je comprends que les 72 dernières heures ont été extrêmement difficiles pour vous tous", a exprimé Do Kwon, le cofondateur de Terraform Labs qui a développé le stablecoin. "Je suis résolu à travailler avec chacun d'entre vous pour surmonter cette crise, et nous allons construire le chemin pour nous en sortir. Ensemble."

Très en vogue dans l'écosystème de la finance décentralisée, le TerraUSD est passé d'une capitalisation boursière de plus de 45 milliards de dollars à moins de 5 milliards de dollars en deux jours. Des milliers d'investisseurs ont donc perdu leur argent et potentiellement confiance dans le système. Une mésaventure qui devra servir d'avertissement pour d'autres monnaies stables comme l'USDC et le Tether.

Sur le même sujet