Biden veut investir plus de 50 milliards dans la production de semi-conducteurs sur le sol américain

Pour lui, il est "impératif", pour des raisons économiques mais aussi de sécurité nationale, que les Etats-Unis fabriquent de nouveau ces puces électroniques présentes dans de nombreux objets de la vie quotidienne.

La Libre Eco avec AFP
Biden veut investir plus de 50 milliards dans la production de semi-conducteurs sur le sol américain
©Belga Image

Joe Biden a exhorté lundi le Congrès à adopter "au plus vite" une loi qui prévoit 52 milliards de dollars pour soutenir la production de semi-conducteurs aux Etats-Unis.

"L'Amérique a inventé les semi-conducteurs mais, au fil du temps, nous avons laissé la production partir à l'étranger", a déploré le président américain devant des responsables économiques et syndicaux.

Pour lui, il est "impératif", pour des raisons économiques mais aussi de sécurité nationale, que les Etats-Unis fabriquent de nouveau ces puces électroniques présentes dans de nombreux objets de la vie quotidienne.

La demande pour ces puces a explosé pendant la pandémie, provoquant une pénurie exacerbée par la fermeture d'usines en Chine en raison de résurgence de Covid. Dans ce contexte, "le Congrès doit adopter cette loi au plus vite", a estimé le président démocrate. Il est "vital" qu'elle soit présentée au président pour ratification "dès cette semaine", a ajouté la secrétaire au Commerce Gina Raimondo.

Renforcer l'industrie

"La dépendance américaine envers un petit nombre d'usines à l'étranger est dangereuse", a également dit le conseiller à la Sécurité nationale Jake Sullivan.

Les élus républicains et démocrates sont d'accord sur le constat mais peinent depuis des mois à s'entendre sur un texte définitif.

La Chambre a adopté en février un texte plus large destiné à renforcer l'industrie des Etats-Unis face à la concurrence de l'Asie, notamment dans le secteur des semi-conducteurs. Un projet de loi comparable avait été voté par le Sénat en mars. Mais les deux assemblées du Congrès ne se sont pas accordées sur un texte commun.

Le Sénat a commencé récemment à travailler sur un texte limité uniquement à la question des semi-conducteurs, baptisé "Chips-plus". Il a franchi une étape procédurale importante la semaine dernière. Les semi-conducteurs sont omniprésents dans la vie quotidienne. Essentiellement fabriqués en Asie, ils sont indispensables pour la fabrication de voitures, de smartphones ou même d'équipements médicaux et d'aspirateurs.

Avec la pandémie, les industriels ont vu ces réserves de puces fondre à un niveau alarmant. L'administration Biden assure que cette pénurie a un effet direct sur l'inflation galopante aux Etats-Unis.