Amazon.be : bientôt "des opportunités pour les PME belges"

La boutique en ligne tire déjà la moitié de son chiffre d'affaires de la vente pour des tiers.

La Libre Eco avec Belga
Amazon.be : bientôt "des opportunités pour les PME belges"
©Shutterstock

Le géant américain de l'internet Amazon viendra bientôt dans notre pays avec une version belge de sa boutique en ligne. Ce n'est pas nécessairement une menace pour les PME belges, mais plutôt une opportunité, a révélé mardi une table ronde avec Amazon et l'organisation sectorielle BeCommerce. "Le marché belge des ventes est petit. Si vous voulez vous développer, vous devez être ambitieux et Amazon donne aux entreprises belges la possibilité de vendre au-delà de la frontière sans avoir besoin de beaucoup de capital de départ ou de connaissances en matière de commerce électronique", a déclaré Sofie Geeroms de BeCommerce. "Vous n'avez pas besoin d'être une grande entreprise pour opérer sur notre plateforme", a souligné Eva Faict d'Amazon. "Nous prenons en charge la chaîne d'approvisionnement et aidons les entreprises à se numériser".

La boutique en ligne tire déjà la moitié de son chiffre d'affaires de la vente pour des tiers. Plus d'un millier de PME belges sont présentes sur une plateforme étrangère d'Amazon, a illustré Faict. Elle n'a pas voulu divulguer d'objectif chiffré pour l'avenir, mais les témoignages de certains acteurs belges, d'une start-up à une PME de taille moyenne, ont montré que la collaboration offre de nombreux avantages.

"En tant que start-up, vous devez gérer tellement de choses à la fois. Il est alors préférable de confier l'expédition des produits à un spécialiste comme Amazon", explique Dimitri O, de Loop Earplugs, qui fabrique des bouchons d'oreille réutilisables pour les concerts mais aussi pour d'autres applications impliquant le filtrage du bruit. En quelques années, la société belge est passée d'une entreprise de deux personnes à une société comptant plus de 70 employés. "Grâce à la plateforme d'Amazon, nous sommes présents dans plus de 150 pays", a déclaré le fondateur.

Une "évidence"

Pour Wouter Gryson de "Valley of tea", qui vend du thé artisanal, le partenariat avec Amazon était également une "évidence". "Nous sommes une toute petite entreprise, alors qu'il y a des millions de consommateurs en ligne". Valley of tea offre un produit de niche, mais peut atteindre de nombreuses parties intéressées en même temps sur une grande plateforme comme Amazon, a-t-elle déclaré. Les produits peuvent également y être présentés de manière extensive, avec des photos, des histoires de fond et même des vidéos. "Ce n'est pas évident dans un magasin physique", a admis M. Gryson.

Yanthe De Nil représente également une petite entreprise avec Yokuu, active dans les produits de nettoyage à base de bactéries. Yokuu dispose de points de vente en Belgique et aux Pays-Bas, mais la collaboration avec Amazon a offert la possibilité d'opérer également sur le marché britannique. Après tout, depuis le Brexit, il y a eu beaucoup de paperasserie, explique De Nil. "Nous devons seulement envoyer nos produits à l'entrepôt britannique d'Amazon, ils font le reste à partir de là". En tant qu'acteur durable, Yokuu a également bénéficié des conseils et de la promotion supplémentaires d'Amazon. En outre, les avis des clients et les approches des concurrents sont également très instructifs, a-t-il sondé.

Faict n'a pas voulu révéler quand exactement Amazon.com.be sera lancé. En juillet, il était question des "prochains mois".