Telenet/Base : la fin du signal 3G prévue pour 2024

La grande majorité des smartphones, tablettes ou autres appareils sur le réseau Telenet/Base sont aujourd'hui capables d'utiliser le signal 4G ou même 5G, constate l'opérateur.

La Libre Eco avec Belga
Telenet/Base : la fin du signal 3G prévue pour 2024
©Shutterstock

Telenet/Base éteindra le signal 3G de son réseau mobile d'ici deux ans, à partir de septembre 2024, annonce l'opérateur télécom jeudi. La grande majorité des appareils mobiles utilisent déjà la nouvelle technologie 4G ou 5G, justifie-t-il, et les fréquences libérées seront utilisées pour rendre ces deux réseaux plus rapides et plus stables. La 3G, qui avait succédé à la 2G, avait été lancée en Belgique en 2004. Elle permettait alors aux utilisateurs de surfer à des vitesses de réseau plus élevées à l'extérieur. Depuis, cette 3e génération de réseaux mobiles a été remplacée par la 4G, et bientôt la 5G, qui est en plein déploiement.

La grande majorité des smartphones, tablettes ou autres appareils sur le réseau Telenet/Base sont aujourd'hui capables d'utiliser le signal 4G ou même 5G, constate l'opérateur. Le nombre d'appareils ne fonctionnant que sur la 3G ne représente plus qu'1 % sur le réseau.

Dans un contexte où la consommation de données mobiles augmente de 30 % chaque année, en libérant la capacité du réseau de l'ancien signal 3G et en l'utilisant pour la 4G et la 5G, Telenet/Base entend offrir à ses clients plus de capacité, de stabilité et des vitesses plus élevées.

Concrètement, les appels et la navigation sur internet via la 3G seront encore possibles jusqu'en septembre 2024, moment où l'entreprise supprimera progressivement cette technologie. Les anciens téléphones ou tablettes qui ne peuvent pas gérer la 4G utiliseront le signal 2G, pris en charge au moins jusqu'en 2027, pour se connecter.

Telenet et Base informeront leurs clients en temps utile de l'arrêt du signal 3G, notamment via les sites de Base et de Telenet.

En juin dernier, Orange Belgium avait déjà fait une annonce similaire. L'entreprise commencera en effet à éliminer progressivement la technologie 3G sur son réseau à partir de la mi-2023, pour l'arrêter définitivement en 2025. La 2G sera, elle, maintenue jusqu'à fin 2028.

Du côté de Proximus, cette question est "à l'étude" et aucune décision n'a donc encore été prise.