Le streaming musical paie mal l’auteur et les labels restent les grands gagnants: "Le tarif de base à 9,99 euros n’a pas évolué depuis 2006"

Les sociétés d’auteurs jugent le streaming musical trop peu rentable pour les auteurs.

Van Campenhout Patrick
Le streaming musical paie mal l’auteur et les labels restent les grands gagnants: "Le tarif de base à 9,99 euros n’a pas évolué depuis 2006"
©AFP
Les acteurs du secteur des droits d’auteur musicaux ont diffusé mercredi les résultats d’une étude menée à leur demande sur le marché du streaming musical. Les représentants de la Sabam, société belge des auteurs-compositeurs,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité