Des dizaines d'employés de la plus grande usine au monde d'iPhone s'enfuient

Pour échapper au confinement du site après la détection d'un foyer de cas de Covid.

Située dans la ville de Zhengzhou (centre), l'usine, gérée par le groupe taïwanais Foxconn, emploie plus de 200.000 personnes.

Des dizaines d'employés de la plus grande usine au monde d'iPhone, en Chine, ont pris la fuite pour échapper au confinement du site après la détection d'un foyer de cas de Covid, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux.

Située dans la ville de Zhengzhou (centre), l'usine, gérée par le groupe taïwanais Foxconn, emploie plus de 200.000 personnes.

Un "petit nombre" de cas a été détecté, avait indiqué l'entreprise la semaine dernière, sans préciser combien. Elle avait qualifié de "complètement fausses" les rumeurs sur internet faisant état de dizaines de milliers de contaminations.

Foxconn a assuré que les employés étaient testés chaque jour et placés en confinement sur place.

Mais des vidéos circulant sur les réseaux sociaux ce week-end ont montré des dizaines de salariés, certains portant des valises, en train de s'enfuir du site en grimpant par-dessus le grillage puis en marchant le long de la route pour rentrer chez eux à pied.

Les autorités locales ont demandé aux employés fuyards de s'enregistrer à leur arrivée puis d'observer une quarantaine de plusieurs jours chez eux.

Le groupe taïwanais a dit "coopérer avec le gouvernement pour organiser le personnel et les véhicules" et permettre aux employés de partir s'ils le souhaitent.

"Longue bataille"

Foxconn, dont l'usine de Zhengzhou est celle qui fabrique le plus d'iPhone au monde, a dit affronter une "longue bataille" contre le foyer de Covid détecté, sans préciser le nombre d'employés confinés.

La province de Henan, où se trouve Zhengzhou, n'a déclaré officiellement que 42 nouveaux cas lundi.

L'ONG China Labor Watch a accusé le groupe Foxconn de cacher le nombre réels de cas parmi ses salariés et de forcer ceux qui sont malades à continuer à travailler, citant un message interne envoyé au personnel ainsi que des témoignages d'employés.

Foxconn assure de son côté "faire tout son possible" pour prendre soin de ses travailleurs.

La Chine est la dernière grande économie à appliquer une politique zéro Covid, qui se traduit par des confinements dès l'apparition de cas positifs, des tests PCR quasi obligatoires plusieurs fois par semaine ou encore le placement en quarantaine des personnes issues de zones à risques.

Ces mesures, qui entraînent la fermeture inopinée d'entreprises et d'usines, pèsent lourdement sur l'économie.