Orange rachète deux sociétés suisses spécialisées en cybersécurité

Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Cette opération illustre la volonté du groupe Orange de développer sa filiale de cybersécurité, présente dans neuf pays, pour en faire le "leader européen" du secteur.
Cette opération illustre la volonté du groupe Orange de développer sa filiale de cybersécurité, présente dans neuf pays, pour en faire le "leader européen" du secteur. ©Shutterstock

Orange Cyberdefense, filiale dédiée à la cybersécurité de l'opérateur français des télécoms, a annoncé l'acquisition de deux sociétés suisses spécialistes de la sécurité informatique, SCRT et Telsys.

A l'issue de l'acquisition réalisée le 8 novembre, dont le montant n'a pas été dévoilé, Orange Cyberdefense indique détenir la totalité du capital des sociétés SCRT et Telsys, dont le siège social commun est à Morges, près de Lausanne, en Suisse Romande.

Ces "deux sociétés sœurs" - Telsys étant dans le giron de SCRT depuis 2020 - comptent au total environ 100 employés "experts en cybersécurité et services associés, répartis également sur les bureaux de Genève et Berne", détaille Orange dans un communiqué.

Cette opération illustre la volonté du groupe Orange de développer sa filiale de cybersécurité, présente dans neuf pays, pour en faire le "leader européen" du secteur. Celle-ci "accroit encore davantage" son expertise "en matière de connaissance de la menace cyber ainsi que la singularité de sa force de frappe en matière de 'ethical hacking' (piratage éthique, dont le but n'est pas malveillant, NDLR)", est-il souligné.

Dans un marché de la cybersécurité "en croissance de plus de 10 % par an", Orange Cyberdefense, qui revendique 8 500 clients, se fixe comme objectif d'atteindre un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2023.