Le darknet. Un endroit mystérieux où tout semble possible, y compris se procurer rapidement une dose de vaccin contre le Covid-19. Après avoir visité plus d'une dizaine de sites web, les experts en cybersécurité de Kaspersky sont ainsi tombés sur diverses offres pour des vaccins Moderna, Pfizer et AstraZeneca.

"Les prix par dose varient de 250 € à 1 200 €, avec un prix moyen de 500 €. Une recherche plus approfondie a révélé que le prix a considérablement augmenté à la suite de la publication de l’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna, tout comme le nombre d’annonces. Les vendeurs viennent principalement de France, d’Allemagne, du Royaume-Uni et des États-Unis en communiquant via des applications de messagerie chiffrée comme Wickr et Telegram", précise le site de Kaspersky.

Paiements en bitcoins

Et sans grande surprise, les annonceurs ont, en très grande majorité, une préférence pour les paiements en bitcoins, histoire de ne pas laisser de trace. "Les chercheurs de Kaspersky ont trouvé de nombreux vendeurs qui avaient effectué 100 à 500 fois ce genre de transactions", indique la société.

Offre pour un vaccin trouvée par les experts de chez Kaspersky. © Kaspersky

Bien évidemment, la fiabilité de ces transactions pose question. Et finalement, poser la question, c'est y répondre. "Quand on fouine pour acheter des produits vendus illégalement, on court toujours le risque de perdre notre argent sur un produit qu’on ne recevra probablement jamais, et les vaccins sur le dark web ne font pas exception à la règle." Et si certaines offres s'accompagnaient de commentaires d'utilisateurs satisfaits, impossible là aussi de vérifier leur authenticité.

Acheter son vaccin... ou son faux certificat de vaccination

Les experts de Kapersky mettent donc en garde les personnes intéressées par ce genre de transaction. "Il est fort probable qu’une petite fiole venant d’un dealer louche sur un forum inconnu dans le fin fond du web contienne tout et n’importe quoi – comme une solution saline inoffensive ou bien une substance vraiment dangereuse."

Sans compter que même dans le cas d'un vendeur honnête proposant réellement une dose du vaccin, "le temps que la dose arrive, il est probable qu’elle ne soit plus bonne".

Pour diminuer le risque (et le prix), certains opteront peut-être plutôt pour un faux certificat de vaccination, également en vente sur le darknet. "Ces certificats peuvent s’obtenir principalement dans les pays de l’Union, ce qui contribue à alléger les mesures de confinement pour certaines personnes et à faciliter les voyages internationaux. Une fiche de vaccination européenne coûte aux alentours de 20-25 euros", ajoutent les experts de Kaspersky. Mais là encore, impossible d'avoir la garantie de recevoir le précieux sésame une fois le paiement effectué.

Outre les risques financiers et ceux pour la santé, la possibilité de se faire subtiliser certaines données personnelles n'est également pas à exclure. L'option la moins risquée reste tout de même de prendre son mal en patience, et d'attendre votre invitation officielle.