Quelles sont les innovations ?

La première nouveauté est le renforcement du logiciel de mise à jour qui est devenue maintenant un vrai programme d’administration des programmes de la firme. Il gère vos bibliothèques en ligne, l’apprentissage, l’achat d’images, de vidéos et de polices de caractère.

L’intégration à des applications tierces s’est étendue. Il est à présent possible de retrouver les documents dans le logiciel de traitement de texte Word, PowerPoint, Teams de Microsoft, mais également avec les programmes de Google et le site de stockage en ligne Dropbox. La collaboration et le partage sont intensifiés avec l’envoi de fichiers dans Slack. Les projets de conception web peuvent être partagés dans les logiciels Jira et Zeplin. De nombreux modules d’intégration sont disponibles (Mural, Miro, Ludus, Protopie…)

Dans le logiciel Word, vous pouvez importer directement des images produites avec les logiciels Adobe dans votre texte. Cela se présente via une nouvelle icône dans le ruban du logiciel de traitement de texte. L’image peut aussi être un fichier de la banque d’images de la firme américaine. Les polices de caractère Adobe peuvent aussi y être utilisées. L’intégration aux produits ne semble pas encore au top dans les produits de Google. Lors du test, la bibliothèque n’est jamais apparue à côté du document ouvert et je n’ai pu partager que des liens vers des bibliothèques entières et non des images seules en pièce jointe.

Pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité, les fichiers créés doivent être enregistrés en ligne dans le Creative Cloud. Cela permet aussi de récupérer l’historique des versions de vos travaux, en cas de nécessité. C’est plus facile, il n’est plus indispensable de transférer un fichier d’un programme à un autre ni de se soucier de où il a été enregistré. Par contre, il faudra veiller à ne pas dépasser le volume de données allouées à votre compte.

Adobe a aussi lancé une application pour mobile pour se connecter à son compte. Elle fonctionne sur le principe des codes d’authentification déjà utilisé par de nombreux logiciels. Elle permet de ne plus entrer de mot de passe, mais uniquement 6 chiffres pour s’y connecter. Les applications mobiles interagissent entre elles. Pas de code à entrer, il suffit d’approuver la connexion.

Les nouveautés du logiciel Photoshop ?

Sélectionner des objets ou des personnes devient à chaque fois plus facile. Maintenant, les algorithmes décèlent automatiquement les personnes pour les sélectionner (commande sélectionner/sujet). L’utilisateur ou l'utilisatrice peut participer volontairement à l’amélioration de la détection en alimentant les processeurs en fichiers.

Un nouvel outil facilite les tracés avec la plume. Il détermine le tracé en prenant en compte le contenu. Le tracé paraît sous la forme d’une ligne et il suffit ensuite de cliquer dessus pour le créer. Les options de l’outil permettent d’affiner le tracé.

Un nouvel espace de travail est apparu. Il est destiné à appliquer des filtres nommés "neural" par la firme. On peut les comparer à des scripts. Il faut les télécharger dans le programme la première fois. Deux sont disponibles : lissage de peau et transfert de style. Six autres en version bêta comme portrait intelligent, transfert de maquillage, voile tenant compte de la profondeur, coloriser, super zoom et suppression des artefacts. D’autres sont proposés au vote des membres. Attention vos images seront envoyées sur les serveurs d’Adobe pour traitement.

© Adobe

La fonction "remplacement du ciel" permet de remplacer rapidement un ciel en ajustant les réglages. Les objets dynamiques peuvent maintenant retrouver leur état original en les réinitialisant.

© Adobe

Interactivité

La fenêtre découverte rassemble toute l’aide sur le logiciel ainsi que les tutoriels pour mieux comprendre l’utilisation des différents outils et augmenter sa technique. À présent les outils sont identifiés directement dans les panneaux une fois que l’on clique dessus dans l’aide. C’est le lieu pour trouver toutes les infos et pour s’améliorer.

L’interface de Camera Raw a été modifiée être plus intuitive et efficace. Elle est à présent personnalisable en choisissant les panneaux à afficher. Un mode compact est aussi accessible. Les réglages de l’étalonnage des couleurs sont réalisés au moyen de roues chromatiques pour les tons moyens, clairs et foncés. L’outil de zoom permet dorénavant de sélectionner une zone à agrandir en délimitant un carré avec la touche Ctrl sous Windows ou Commande sous macOS

Adobe continue à rendre disponibles ses programmes sur les téléphones mobiles ou d’en créer des nouveaux. Certains ne fonctionnent pour l'instant que sur le système d’exploitation IOS.

La firme a mis à jour son application Camera. Elle propose toutes sortes de filtres à télécharger, appelés "objectifs". Ils sont inspirés d’artistes présents sur la toile. Des filtres existent pour les portraits et les paysages. Le rendu est visualisé avant de déclencher. Il est évidemment possible de partager ses créations avec votre communauté.

Adobe pense aussi à ceux qui ne sont pas des créatifs. Deux applications pour mobile peuvent les aider : l’application Fill&Sign qui permet de compléter et de signer des PDFs depuis son smartphone et le programme Scan qui numérise des documents pour en créer des PDFs. Elle dispose d’une reconnaissance de texte assez performante. Elle est gratuite, mais requiert un identifiant Adobe.