Dans un premier temps, seuls les abonnés au service Prime du groupe aux Etats-Unis pourront y accéder, sur invitation.

La marque Oscar de la Renta est la première à y présenter ses collections 2020. D'autres suivront dans les prochaines semaines, assure le groupe dans un communiqué.

Ce n'est pas la première fois que le géant du commerce en ligne tente une incursion dans le monde du luxe mais il cherche cette fois-ci à créer une nouvelle expérience, avec des maisons haut de gamme et des technologies permettant aux consommateurs de voir les créations de tous points de vue, en 360 degrés.

Les marques pourront contrôler leur propre inventaire, leur sélection et les prix.

Les créations pourront être retournées à l'expéditeur, mais seulement si elles portent encore l'étiquette et que l'emballage est intact.

La société de Jeff Bezos a vu son activité bondir depuis le début de la pandémie et les mesures de restrictions qu'elle a générées, les consommateurs plébiscitant les commandes en ligne et la livraison à domicile.

Mais la crise a aussi forcé de nombreux magasins à mettre la clé sous la porte tandis que plusieurs grandes maisons de couture ont renoncé à participer à la Semaine de la mode qui se tient cette semaine à New York.