Les deux sociétés s'affrontent depuis deux semaines dans les tribunaux et dans la presse sur la commission qu'Apple prélève sur les achats des consommateurs via l'App Store, son incontournable plateforme de téléchargement d'applications sur les appareils de la marque.

Lundi, une juge californienne avait décidé qu'Apple ne pouvait pas exclure Epic Games de son programme pour les développeurs, mais lui avait donné raison sur le retrait du jeu vidéo de l'App Store.