Test Achats alerte sur une nouvelle vague de SMS et de courriels frauduleux qui tente d'escroquer les destinataires au nom de bpost. L'organisation invite les consommateurs à ne pas cliquer sur les liens "Votre colis est en route, suivez le ici". En cas de message suspect, les autorités invitent quant à elles les personnes concernées à transférer ces messages à l’adresse mail suspect@safeonweb.be pour signalement.

En effet, si vous cliquez sur le lien frauduleux, une application est téléchargée et peut modifier le système d'exploitation du téléphone. Il s'agit de "phishing" ou hameçonnage.

Toutefois, s'il est trop tard, changez immédiatement les mots de passe de vos comptes. Il est aussi conseillé de prévenir sa banque, et si des données de carte de paiement ont été transmises, d'appeler le service CARD STOP au 070/344.344.

Bloquer le numéro

Si le message a été reçu par courriel sur votre ordinateur, n'hésitez pas à activer une procédure de nettoyage de votre antivirus si vous en possédez un.

De plus, si le lien frauduleux a été envoyé par SMS, afin d'éviter que cela ne se reproduise, il est conseillé de bloquer le numéro de l'expéditeur du texto. Pour ce faire, sur iPhone, cliquez sur le numéro, puis "infos", "infos" une seconde fois et enfin "bloquer ce correspondant". Sur Android, il suffit de se rendre dans les paramètres de la discussion (représentés par trois petits points) et d'appuyer sur "bloquer le contact".

Finalement, pour éviter de se faire piéger, bpost rappelle que pour les envois au sein de l’Union européenne, il ne vous sera jamais demandé de payer des frais supplémentaires alors que votre colis est déjà en cours de livraison. En cas de réception d'un message bpost, il est possible de vérifier son authenticité sur l’application officielle bpost et son outil Track&Trace.