Les événements de la semaine dernière ont montré pourquoi certaines personnes se méfient des investissements dans le bitcoin. Un seul tweet - un seul mot même - de la part d'Elon Musk a fait chuter le cours de plusieurs crypto-monnaies, dont le bitcoin.

Heureusement pour certains investisseurs, il existe d'autres moyens de parier sur l'avenir des crypto-monnaies.

Voici un récapitulatif des alternatives si vous ne voulez pas acheter directement une crypto-monnaie.

1. Acheter des actions traditionnelles d'une société liée au bitcoin

Les entreprises ont des structures qui peuvent être plus familières à l'investisseur moyen : des équipes de direction qui prennent des décisions et des résultats financiers qui doivent être divulgués. C'est l'une des raisons pour lesquelles certains préfèrent cette voie pour s'exposer indirectement au bitcoin.

La cotation directe de Coinbase Global Inc. sur le Nasdaq le mois dernier est un exemple de cette stratégie. Comme la plupart de ses revenus proviennent des frais qu'elle facture aux utilisateurs pour déposer et échanger des fonds, les valorisations de la bourse de crypto-monnaies fluctuent en étroite corrélation avec le prix du bitcoin. Dans un dépôt de la Securities and Exchange Commission, l'entreprise l'expose clairement : "Notre revenu net dépend essentiellement des prix des actifs cryptographiques et du volume des transactions effectuées sur notre plateforme."

Les investisseurs peuvent également se concentrer sur les entreprises qui ont des participations importantes dans le bitcoin.

En ce qui concerne les entreprises qui font autre chose que détenir des bitcoins, il faut également évaluer les performances de leur secteur et de leurs produits individuels.

"Le profil risque-rendement n'est pas exactement le même, car vous prenez également une position dans les entreprises elles-mêmes et vous vous exposez donc à leurs risques uniques", a déclaré Michael Kelly de Switchback Financial à Bloomberg.

2. Investir dans la technologie

Le bitcoin est une monnaie numérique. Le code du bitcoin prévoit que les personnes qui participent au réseau, prouvent leur travail en résolvant des équations complexes, qui n'ont pas de rapport direct avec les transactions. En échange, ils reçoivent automatiquement une récompense en bitcoin toutes les dix minutes.

Une technologie qui ouvre la porte aux entreprises qui minent des bitcoins, en utilisant des ordinateurs puissants pour créer des unités de la monnaie numérique à partir de zéro.

"Il n'est plus nécessaire d'être un geek de l'informatique pour miner", a déclaré Julius de Kempenaer, analyste technique principal chez Stockcharts.com. "Il y a des entreprises qui peuvent le faire pour vous".

Marathon Digital Holdings Inc. et Riot Blockchain Inc. sont deux des plus grandes entreprises du secteur. Sur le site Web de Marathon, la société de Las Vegas indique que la détention d'une participation "vous permet d'obtenir une exposition au bitcoin dans votre portefeuille sans avoir à gérer les complications liées à la détention directe de cet actif." Riot, basée à Castle Rock dans le Colorado, s'est spécialisée dans les acquisitions d'entreprises liées aux crypto-monnaies. En avril, la société a révélé qu'elle achetait la plus grande installation d'extraction de bitcoins d'Amérique du Nord, dans le cadre d'une transaction en espèces et en actions de 651 millions de dollars.

3. Acheter des AltCoins

Il est également possible d'acheter l'une des nombreuses monnaies alternatives, ou altcoins, qui ont été créées depuis le lancement du bitcoin. Des recherches menées par la plateforme d'échange Binance ont révélé que les prix des différentes monnaies ont tendance à être fortement corrélés, augmentant et diminuant ensemble. Le Litecoin, créé en 2011, a surpassé son grand rival cette année, gagnant 178 % contre 87 % pour le Bitcoin. L'Ethereum, la deuxième plus grande monnaie numérique, a augmenté de 440 % au cours de la même période.