L'attente va enfin prendre fin. Après huit années en développement et deux reports de sortie, le jeu vidéo Cyberpunk 2077 paraîtra officiellement ce jeudi. Mais avant même sa sortie, l'engouement autour du projet est gigantesque. Si CD Projekt, le développeur polonais derrière cette nouvelle franchise, n'a pas communiqué le nombre exact de pré-commandes, il confirme que le nombre sera "visiblement plus élevé" que les autres jeux qu'il a pu produire.
La sortie de Cyperpunk 2077 est l'événement jeu vidéo de l'année. © AFP
 
L'engouement est visible jusqu'à la Bourse, où l'action de la compagnie a doublé sa valeur en l'espace de huit mois. Coup d'oeil sur les raisons de cet emballement médiatique et boursier.

Un développeur connu et reconnu

CD Projekt est loin d'être un nouveau venu dans l'univers des jeux vidéo. Créée en 1994, l'entreprise pèse aujourd'hui près de 9 milliards d'euros. Une valorisation qui la place au coude-à-coude avec les français d'Ubisoft dans la course au titre de plus gros développeur européen.

CD Projekt doit son succès et sa renommée actuelle à sa franchise The Witcher. Le premier volet, sorti en 2007, a eu droit à deux suites, en 2011 et 2015. Basée sur des romans polonais d'Heroic Fantasy, les trois opus ont été salués par la critique et servent aujourd'hui de référence dans leur catégorie. Un succès qui donnera à Netflix l'envie d'adapter à son tour les histoires de Geralt de Riv en série en 2019.


Si beaucoup espéraient voir CD Projekt s'atteler à la réalisation d'un quatrième Witcher, la société mise aujourd'hui sur une nouvelle franchise, également inspirée d'un jeu de plateau, Cyberpunk 2020, créé à la fin des années 1980 par l'auteur américain Mike Pondsmith. Si l'univers est complètement différent, les joueurs du monde entier espèrent s'immerger dans un univers tout aussi réussi et captivant que celui de la franchise The Witcher. Des espoirs qui ont contribué à faire décoller les attentes autour de Cyberpunk 2077.

Un blockbuster en puissance

La sortie du jeu intervient huit ans après le début de son développement, en 2012. Mais depuis près de deux ans, les joueurs du monde entier ont déjà pu entrapercevoir, au travers de multiples trailers, les bribes d'un jeu au potentiel énorme. Entre graphismes hyperréalistes et promesse d'un vaste monde à découvrir, Cyberpunk 2077 a placé la barre très haut. Rien d'étonnant quand on sait que CD Projekt a consacré près de... 328 millions de dollars à son développement et sa promotion.

L'acteur Keanu Reeves incarne l'un des personnages du jeu. © AFP

Le jeu a d'ailleurs véritablement eu droit à une campagne de publicité digne d'un blockbuster hollywoodien. Hollywood qui s'y invite d'ailleurs puisque l'un des personnages du jeu est incarné par l'acteur Keanu Reeves en personne.

Une action qui a décollé en Bourse

La ferveur populaire grandissante autour de la sortie du jeu n'a pas épargné la Bourse. L'action de CD Projekt, dont la valeur était de 62,2 euros fin février, se situe aujourd'hui au-dessus des 90 euros. Elle avait même atteint les 104 euros fin février, faisant temporairement monter la valorisation boursière à 9,6 milliards d'euros. Aujourd'hui retombée aux alentours de 8,8 milliards, elle reste toutefois 200 fois supérieure aux bénéfices de l'entreprise, comme le souligne Les Echos.

Les prochains jours risquent donc d'être décisifs pour CD Projekt. Il faudra désormais répondre aux (immenses) attentes du public, mais aussi des investisseurs. Mais les premiers retours des médias ayant pu tester le jeu, sans être catastrophiques, placent finalement le jeu dans la moyenne. Reste à voir si le public sera conquis.