C'est à la Barbade que le coût du télétravail est le plus élevé. Une personne active y dépense en moyenne 586 dollars par mois pour l'Internet haut débit, un contrat de téléphone avec 1 Go de données, les coûts liés au logement comme l'électricité ou le chauffage, et enfin au équipements (utilisation d'un ordinateur, d'une bouilloire...). A noter qu'un regard par la fenêtre sur les plages paradisiaques des Caraïbes vient sans doute adoucir cette note importante...

En deuxième position, on retrouve l'Espagne, où les dépenses mensuelles s'élèvent à 547 dollars, puis l'Allemagne sur la troisième marche du podium avec un coût du télétravail de 530 euros en moyenne par mois. Toute l'étude a été réalisée sur la base de huit heures de travail quotidiennes, pendant vingt jours par mois.

S'en suivent dans le top 10 le Danemark, le Portugal, l'Australie, l'Irelande, la Colombie, le Royaume-Uni et enfin en dixième position la Belgique avec 374 dollars (310 euros) de dépenses mensuelles.

© Compare the market Australia

Du côté des localisations économes, c'est l'Azerbaïdjan qui remporte la Palme d'or avec un travail mensuel qui peut être effectué sur la base de seulement 112 dollars de budget. L'Ukraine (131 dollars), et plus surprenant la cité-État et centre financier mondial de Singapour (153 dollars) complètent ensuite le trio des destinations les plus économes.

En effet, le coût du haut débit n'est que de 6,64 dollars par mois en Ukraine, alors qu'en Azerbaïdjan, le coût ultra-faible de 0,05 dollar par kWh d'électricité signifie que là-bas, il ne coûtera que 0,46 dollar pour charger un ordinateur portable chaque jour pendant un mois...

Russie, Turquie, Bangladesh, Argentine, Autriche, Bahreïn et Malaisie (266 dollars) font partie du top 10 des pays les moins chers.

> L'étude complète est disponible ici.