Digital Laisser les données de vos activités sur Internet aux géants du net n’est pas une fatalité. L’association Framasoft propose une alternative.

Vous utilisez sans doute quotidiennement des solutions "offertes" par Google, Microsoft ou Apple. Je parle ici de traitements de texte, de tableurs ou d'outils pour écrire des notes via une application ou un navigateur. Toutes ces solutions sont proposées "gratuitement" par les géants du web. Elles sont associées directement à vos comptes de messagerie comme Gmail, Outlook,…. Il est vrai que c’est très pratique. Maintenant, comme dit l’adage que nous commençons à connaître tous : "si c’est gratuit, c’est nous le produit". En effet, toutes ces grandes firmes analysent vos fichiers et les actions que vous effectuez sur leurs plateformes pour en connaître un peu plus sur vous et vous proposez des publicités ciblées qui sont censées rencontrer vos intérêts. Toutes ces données sont appelées le "data" dans le jargon du marketing.

Maintenant si vous vous sentez un peu concerné parce qu’on sait de vous et comment sont gérées vos données ou, plus simplement, vous ne voulez pas les offrir à des entreprises, des solutions existent. Parmi d’autres, une ASBL française a développé toute une série de solutions identiques aux services que Google et Microsoft. Il s’agit de Framasoft qui depuis plusieurs années a entamé une campagne pour " Dégoogliser Internet ". L’objectif est d’offrir les mêmes applications que les géants du web, mais de façon libre et éthique, soit via d’autres acteurs ou des solutions mises en place par l’association.

Framapad, un outil collaboratif de traitement de texte
Framapad, un outil collaboratif de traitement de texte © Framasoft

Par exemple, Google Docs ou Word Online, les traitements de texte, sont remplacés par Framapad. Google agenda par Framadate. Google Drive ou OneDrive, stockage de fichier en ligne, par Framadrive . L’association propose aussi des applications comme Framadrop pour envoyer les lourds fichiers comme Wetransfer. Ils ont aussi mis en place un réseau social pour remplacer Facebook (Framasphere) et une chaîne Youtube (Framatube). C’est ainsi 32 services différents qui ont été mis en place. Ils reposent tous sur des logiciels libres, c’est-à-dire sans licence d’exploitation.

Framadrop, un outil pour l'envoi de fichier lourd
Framadrop, un outil pour l'envoi de fichier lourd © Framasoft

Et si vous désirez aller plus loin, l’association explique comment implanter chaque service sur un serveur informatique qu’il soit hébergé chez vous ou en ligne.

Framasoft ne fonctionne que grâce aux dons. La volonté est de promouvoir, auprès du public, les libertés numériques grâce à des logiciels libres, c’est-à-dire dont l'exploitation est gratuite et accessible à toutes et tous.