Facebook a annoncé vendredi avoir racheté la plateforme Giphy qui permet de rechercher, partager et créer des GIF, ces images animées qui font fureur sur internet. La holding belge Sofina est un des actionnaires de Giphy. Le numéro un des réseaux sociaux a dit vouloir intégrer l'immense bibliothèque de Giphy à Instagram, son service de partage de photos et de vidéos.

Lancé en 2013, ce moteur de recherche de GIF, ces boucles d'images animées qui égayent toujours les messages sur la plupart des messageries et réseaux sociaux modernes, s’est peu à peu imposé comme source inépuisable d’images animées à poster n’importe où. La plateforme revendique plus de 700 millions d'utilisateurs quotidiens.

Selon le site Axios, le montant de la transaction s'élève à environ 400 millions de dollars.

Pas de changement pour les utilisateurs

Facebook indique, dans un communiqué, que la moitié de la fréquentation actuelle de Giphy vient déjà des applications du réseau social, Instagram générant à lui seul 25% du trafic. Le géant californien a par ailleurs assuré ne pas prévoir de changement majeur du site de Giphy.

"Les gens pourront continuer à télécharger des GIFs, les développeurs et les partenaires continueront d'avoir le même accès à l'interface de programmation de Giphy et la communauté de créateurs de Giphy pourra continuer de créer du contenu de grande qualité", a affirmé Facebook.

Giphy compte depuis février 2019 parmi ses actionnaires la holding belge Sofina. Au 31 décembre 2019, Sofina disposait d'une participation de 4,15% au capital de Giphy, soit 1.041.324 titres, selon son rapport annuel. Cet investissement figurait parmi les principales participations de Sofina dont la juste valeur n'excédait pas 5 millions d'euros fin 2019.