Lancée en début d’année par deux jeunes entrepreneurs bruxellois, Louis Dresse et Michael Couvreur, l’app cible la communauté LGBTI + (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes…). 

Himoon se positionne comme l’antithèse des applications de rencontre traditionnelles, comme Tinder ou Happn, grâce à une valorisation de la personnalité avant le physique. Le concept veut en effet que la photo de profil de l’interlocuteur soit floutée et ne se dévoile qu’à mesure que la conversation avance, comme un puzzle que l’on construit. 

L’application a rapidement séduit la communauté LGBTI + puisque, en quelques semaines, elle attire déjà plus de 750 utilisateurs par jour en Belgique francophone uniquement. La start-up insiste sur le caractère sécurisant, respectueux et inclusif de l’application. Himoon est soutenue par la fédération wallonne des associations LGBTI+, Arc-en-ciel Wallonie, ainsi que Tels quels, Genres pluriels ou encore la RainbowHouse, coupole des différentes associations LGBTI + de la région bruxelloise. La start-up vient en outre de lever 100 000 euros via le programme d’accélération Digital Attraxion de Sambrinvest afin d’accompagner son développement en Belgique francophone et d’attaquer le marché français. 

 Infos : https://himoon.app