SpaceX, société dirigée par Elon Musk, a pris contact avec le régulateur belge des télécoms, l'IBPT, pour une possible utilisation de satellites afin d'améliorer l'accès à un internet rapide. La constellation de mini-satellites Starlink de SpaceX pourrait offrir une solution pour les zones de notre pays où aucune connexion internet rapide via le câble n'est encore disponible. Ce vendredi, le régulateur allemand a d'ores et déjà annoncé qu'il avait accordé des droits d'utilisation à SpaceX pour son système Starlink. Avec sa noria de centaines de mini-satellites, il vise à fournir internet à haut débit à partir de l'espace.

SpaceX a également été contact avec le régulateur belge, a confirmé un porte-parole de l'IBPT. Le régulateur pense que le système pourrait être intéressant pour les "zones blanches" qui restent en Belgique, ces zones où plus de 20% des ménages n'ont pas accès à une connexion internet de 30 Mbps.