Digital

Le "Siri de Google" prend, enfin, un vrai accent belge. Avec l'IRM, la SNCB, ING, Proximus ou bpost dans le train.

C'est une vraie-fausse naissance. Fausse naissance parce que Google Assistant était déjà disponible en Belgique. Mais vraie naissance parce que l'annonce faite lors de la conférence de presse tenue ce matin par Google à Bruxelles permet à la solution vocale de prendre enfin un véritable accent belge, avec l'arrivée de contenus locaux et de partenaires belges. Sans cela, Google Assistant faisait un peu office de coquille à moitié vide jusqu'alors...

Google Assistant, c'est quoi ?

L'équivalent de Siri sur Apple, mais qui tourne sur tous les smartphones, Android (en natif) comme iOS, ainsi que sur les enceintes connectées qui embarquent la solution - et même dans certaines autos. On "réveille" l'assistant par un appui prolongé sur le bouton d'accueil  de son appareil, en lançant la phrase  "OK, Google". Envoi d'un message à un interlocuteur, demande d'infos (météo, trafic, restaurant, score d'un match,...), lancement d'une chanson, d'un appel ou d'un ititnéraire de navigation : la palette couverte est large. Et son ossature solide : derrière, il y a Google Search, le moteur de recherche le plus omniscient du monde...

"Ok, Google", avec un zeste de belgitude : la liste des partneairtes tiers à ce stade

La vraie nouveauté, finalement, c'est la belgitude dont se dote l'assistant de Mountain View. Il est capable de chanter des chansons belges, suit la compétition de football belge et comprend que la question "Quel temps fera-t-il demain?" est très importante pour les Belges.

Des entreprises belges, via la plateforme de développement Actions on Google, sont également montées dans le train. "Bon nombre de marques belges ont développé leur Action on Google, ou sont en train de le faire, afin de proposer des fonctionnalités propres", précise Google Belgique.

Citons par exemple : 

- La SNCB renseigne horaires et tarifs de billets de train par voie orale.

- Telenet ou Proximus permettent de connaître l'évolution de la data mobile de l'abonné via Google Assistant.

- ING est la première banque à être "Google Assistant-compatible".

- bpost permet de faire savoir quand votre colis arrivera. 

- L’IRM fait également partie des organismes tiers intégrés à l'assistant, pour la partie prévisions météorologiques.

Le déploiement de la version belge francophone de Google Assistant commence dès aujourd'hui. Il faudra disposer d'un smartphone qui fait tourner Android Lollipop (5) au minimum pour en bénéficier. pour les utilisateurs d'IOS (version 10 ou plus récente), il faudra télécharger l'application - qui est intégrée nativement dans la version Android.