L'Apple Watch rend la vie difficile à l'industrie horlogère suisse. Selon un rapport du cabinet de conseil britannique Strategy Analytics, l'ensemble de cette industrie n'a vendu que 21,1 millions de montres en 2019, soit une baisse de 13% par rapport à l'année précédente. 

Les ventes de l'Apple Watch ont, dans le même temps, augmenté de 36% l'année dernière, à 30,7 millions d'unités. "Les marques horlogères suisses traditionnelles telles que Swatch et Tissot perdent la guerre des montres connectées", analyse Strategy Analytics. L'Apple Watch offre un meilleur produit par le biais de canaux de vente au détail très ramifiés et séduit les jeunes utilisateurs, chez qui ces objets numériques deviennent de plus en plus populaires, d'après le cabinet de conseil britannique. L'ère où les horlogers suisses pouvaient avoir un impact sur le secteur des montres connectées tire à sa fin.

"Le temps presse pour Swatch, Tissot, TAG Heuer et autres", lit-on dans le rapport. Les montres de luxe suisses affichent toujours de bons résultats. En 2018, ce pays exportait encore des montres pour une valeur de 19,8 milliards d'euros. 

Les chiffres pour 2019 ne sont pas encore disponibles mais la barre des 20 milliards devrait être dépassée. Apple a réalisé un chiffre d'affaires de 24,7 milliards d'euros dans le département "wearables" en 2019, dont font également partie des produits comme les écouteurs AirPod et les haut-parleurs HomePod.