Le trafic internet en Belgique a atteint des pics sans précédent l'an dernier, allant jusqu'à près de 600 gigabits par seconde, indique Belnet, qui fournit l'accès internet à haut débit aux universités, centres de recherche et services publics du pays. 
 
Le nœud Belgian national internet exchange (BNIX), le "cœur de l'internet belge" géré par Belnet, a traité en 2020 près de 40% de trafic de plus que l'année précédente sur sa plateforme. Cette importante hausse est vraisemblablement due au recours massif au télétravail dans le cadre de la pandémie actuelle. Les pics ont eu en majorité lieu dans l'après-midi plutôt qu'en soirée, comme c'était le cas auparavant.