Digital

Avec le slogan "la banque d’un monde qui change", BNP Paribas Fortis entend participer à l’évolution du tissu économique de notre pays. Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Après s’être mise à l’écoute de sa clientèle et de nombreux collaborateurs au sein de la banque, la filiale belge de la banque française a décidé d’investir le domaine des sociétés innovantes. "On entend par sociétés innovantes, des sociétés qui ont dépassé le stade des start-up, qui ont un modèle de développement rapide et dont les procédés sont déjà éprouvés. Leurs produits doivent avoir un potentiel de développement et les équipes en place doivent être opérationnelles. Nous avons réalisé que nous ne répondions pas aux besoins de ces entreprises et nous avons, dès lors, développé une offre spécifique pour ce segment", explique Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis.

Accélérateur et hubs

Concrètement, la banque a ainsi investi dans l’accélérateur bruxellois Co-Station en favorisant sa renaissance avec d’autres partenaires (USG et Mobistar) grâce à la location des locaux (sous-loués ensuite à Co-Station) et à un investissement qui a permis de loger 250 personnes de 25 entreprises. Une extension de cet accélérateur bruxellois est envisagée de même que le lancement en juin prochain d’un petit frère Co-Station à Gand. Il s’agit ici d’accélérateurs destinés à encourager les sociétés en croissance à la différence des incubateurs développés par d’autres banques en Belgique qui se concentrent davantage sur les start-up.

Mais au-delà du développement de ces accélérateurs, il fallait également veiller à faire bouger les mentalités au sein de la banque. C’est ainsi que neuf points d’ancrage ont été créés dans les différents sièges de la banque à travers le pays : les "innovation hubs". Ces "hubs" sont des cellules dédiées aux entreprises innovantes qui sont animées par des collaborateurs de la banque en plus de leurs fonctions et missions habituelles. Un plan de formation du personnel a également été mis en place et 80 collaborateurs ont été formés à ce monde des entreprises innovantes. Une enveloppe de 10 millions d’euros a aussi été consacrée à ces entreprises en vue de leur octroyer des crédits. "Nous avons réalisé que ces sociétés n’avaient pas spécifiquement besoin de crédits mais qu’elles recherchaient surtout un accompagnement. Nous nous positionnons comme un facilitateur. Nous les accompagnons dans leur croissance et les mettons en relation avec le monde des investisseurs : venture capitalists, Business angels, family offices, invests,… Nous avons réalisé qu’il valait mieux comprendre leur business model plutôt que leur business plan et que cela prenait du temps de bien appréhender leur métier", constate Catherine Delforge, Account Manager chez BNP Paribas Fortis.

Terrain de chasse incontournable

La banque fait ainsi partie d’un écosystème, d’un réseau qui permet aux entreprises innovantes de se développer. La banque a également lancé une initiative interne en matière d’innovation. Le "home for innovation", est un lieu physique d’échanges et de création dans lequel des événements sont organisés (des hackatons internes) en vue de favoriser l’émergence d’idées novatrices pour améliorer les procédures, les produits ou pour créer une nouvelle offre pour les clients. Les banquiers belges investissent le domaine des jeunes entreprises. La participation d’ING au Fintech Village, les start-it de KBC et les initiatives internes et externes de BNP Paribas Fortis sont autant d’exemples de cette implication nouvelle des banques dans l’écosystème entrepreneurial belge. Il s’agit d’un terrain de chasse incontournable dans lequel les banques ne peuvent pas se permettre d’être absentes.