En raison de la pénurie mondiale actuelle de puces informatiques, Sony ne peut même pas garantir que suffisamment de consoles pourront être produites pour suivre la demande au cours de la prochaine période des fêtes de fin d'année. M. Ryan avait confié précédemment au journal allemand Die Welt que son entreprise se concentrerait particulièrement sur le marché européen pour y fournir des consoles.

En novembre et décembre, 4,5 millions d'exemplaires de la nouvelle Playstation ont été écoulées mais la société affirme que les ventes auraient été encore plus élevées sans les goulets d'étranglement de l'offre. Les problèmes d'approvisionnement sont d'autant plus douloureux que la pandémie de coronavirus a donné un énorme coup de fouet au gaming, dont le concurrent Nintendo a su tirer parti avec sa console Switch.

La pénurie de puces informatiques est également une conséquence de la crise du coronavirus. Comme de nombreuses personnes doivent rester à la maison, particulièrement pour télétravailler, la demande d'appareils électroniques, tels que les smartphones et les ordinateurs portables, a fortement augmenté et les fabricants de puces ont du mal à y répondre.

Le patron de Sony Interactive Entertainment a par ailleurs annoncé mardi une nouvelle paire de lunettes de réalité virtuelle pour la Playstation 5. On ignore toutefois encore quand le produit arrivera dans les rayons des magasins.