L’explosion du commerce en ligne et des livraisons à domicile a aussi mis en exergue la nécessité pour les entreprises de mieux contrôler la logistique, son coût et son efficacité. C’est sans doute ce qui explique le succès de la jeune entreprise belge Urbantz, qui propose une gestion logistique pointue aux entreprises clientes, sous forme de logiciel disponible à distance ("Software as a Service" ou "SaaS"). Pour faire face à cette forte hausse de la demande, l’entreprise a convaincu ses actionnaires d’ouvrir leurs portefeuilles et de remettre 6 millions d’euros au capital de l’entreprise. C’est la deuxième levée de fonds de cette importance effectuée cette année, ce qui porte la mise totale, en 2020, à 12 millions d’euros.

Attirer de gros clients

Le CEO d’Urbantz, Jonathan Weber, cité dans un communiqué, explique que "ces fonds nous permettront d’accroître nos efforts pour numériser le secteur de la livraison du dernier kilomètre et réduire l’impact environnemental qu’il a sur nos villes. Nous allons continuer à investir dans la R&D et le recrutement pour que nos clients actuels gardent une longueur d’avance et que nous puissions attirer de nouvelles grandes marques".

Des financiers aux poches profondes

Qui sont ces financiers aux poches profondes ? Il s’agit notamment de Korys, la société d’investissement de la famille Colruyt, intéressée au premier plan par le caractère durable de la démarche d’Urbantz, qui permet de mesurer et de réduire l’empreinte carbone des livraisons. Il s’agit aussi d’ETF Partners, qui sert de relais aux capitaux apportés par des investisseurs institutionnels.