Le géant informatique américain Microsoft s'est engagé à maintenir en Europe toutes les données des clients européens de ses services de "cloud", donnant accès à des capacités informatiques en ligne, sur fond d'inquiétudes européennes face à la législation américaine sur les données.

"Si vous êtes un client entreprise ou secteur public (...) nous vous permettrons de traiter et de stocker toutes vos données dans l'Union européenne (...) Nous n'aurons pas besoin de faire sortir vos données de l'UE", a affirmé dans un billet de blog Brad Smith, responsable des questions juridiques chez Microsoft.