Digital

Les fuites, organisées ou non, permettent de savoir très précisément à quoi ressembleront les trois (oui, trois) déclinaisons du smartphone le plus important de l'année pour Samsung : le Galaxy S10.

Voilà belle lurette que les géants high-tech, volontairement ou involontairement, sont devenus incapables de conserver l'effet de surprise de leurs annonces phares. La sortie de terre imminente du Samsung Galaxy S10 (et de ses frères, le S10e et le S10+) est un merveilleux cas d'école illustrant cet état de fait. Le mobile, qui pour rappel constitue la sortie produit la plus importante pour le groupe en 2019, toutes catégories confondues, est supposé être "révélé" au monde lors d'un "Unpacked Event" planifié ce 20 février (à Londres). Mais la réalité, c'est que le smartphone, qui sera décliné en trois version (S10e, plus accessible; S10 et S10+) a déjà été totalement "divulgâché"... Le tout en trois étapes, qu'on vous détaille ci-dessous. Un processus, qu'il soit volontaire ou non, qui est d'ailleurs loin d'avoir un impact négatif sur un lancement commercial...

  1. Les visuels officiels en fuite : Dès début février, les visuels destinés à la presse des deux terminaux principaux (S10/S10+) fuitaient, notamment sur Twitter, relayés par @rquandt. Ils confirmaient deux rumeurs déjà bien ancrées : les S10 et S10+ proposeront un écran quasi-intégral, juste "percé" du capteur photo frontal (à l'instar de ce que propose le Honor View20, fraîchement commercialisé) et vont intégrer un lecteur d'empreintes digitales situé à l'avant du terminal, mais invisible, ou plutôt, placé en "sous-cutané" dans l'écran (à l'instar des Huawei Mate 20 Pro ou OnePlus 6T).
    © rquandt
    © rquandt
    © rquandt
  2. Les nouveaux accessoires dévoilés "par erreur" lors d'une mise à jour d'application : mi-semaine dernière, Samsung a mis à jour son application officielle "Galaxy Wearable", tout le contrôle de l'écosystème d'objets connectés de la marque asiatique. Une mise à jour qui a, "malencontreusement", révélé trois nouveaux produits que Samsung annoncera et commercialisera dès le lancement des Galaxy S10e/S10/S10+. Il s'agit de la montre connectée Galaxy Watch Active, du bracelet traqueur d'activité Galaxy Fit et des Galaxy Buds, écouteurs Bluetooth sans fil à situer dans le sillage des Apple AirPods.
    © DR
  3. La vidéo de prise en main : comble du comble, ce lundi matin, soit deux jours avant la présentation des S10, voilà qu'est publiée sur Internet une vidéo de prise en main (en anglais) des nouveaux terminaux par un journaliste. On imagine qu'il s'agissait d'une présentation sous embargo...

Tous ces leaks (ou fuites) permettent donc de dessiner avec beaucoup de précision les contours du flasghip 2019 de Samsung.

En résumé : ce que l'on sait des Galaxy S10e/S10/S10+

  • Ecran "percé" de 6,1 pouces Super AMOLED (6,4 pouces sur le S10+)
  • Caméra de 10 mégapixels en façade (il s'agit d'une double caméra sur le S10+)
  • Lecteur d'empreintes digitales "invisible", intégré à l'écran
  • Maintien du port Jack (pour y brancher des écouteurs)
  • Recharge sans-fil (il sera possible de recharger les Galaxy Buds par simple contact avec le dos du terminal)
  • Processeur octocore Exynos 9820, épaulé par 6 Go (minimum) à 12 Go (maximum) de RAM selon les versions.
  • Les prix doivent encore être confirmés, mais ils devraient s'étaler entre 800 et 1499 €, pour la version la plus exclusive (céramique, 1 To de stockage,...) des S10+.
Confirmation(s) ce mercredi.