La pénurie mondiale de semi-conducteurs pourrait durer encore quelques années, estime le CEO du groupe américain Intel, Pat Gelsinger. Intel transforme actuellement plusieurs de ses usines pour y augmenter la production et répondre à la pénurie de puces électroniques, touchant par exemple le secteur automobile, explique son patron dans un entretien avec la chaîne américaine CBS News. "Cela peut durer plusieurs mois avant que la pression sur l'offre commence quelque peu à diminuer", prévoit Pat Gelsinger.

Un pic de demande pour les puces électroniques est survenu en 2020, lors de la pandémie de coronavirus. Les confinements ont soutenu la demande pour les moyens de télécommunication ou les consoles de jeu alors que la crise sanitaire a notamment entraîné des retards de production, des problèmes logistiques et d'approvisionnement.