Super Mario Bros, personnage de jeux vidéo créé en 1985 par Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka, est bien connu des petits et des grands dans le monde entier. C’est pour continuer ce succès que les deux firmes se sont associées pour commercialiser un jeu de construction interactif qui reprend les codes du fameux jeu vidéo.

Le jeu se compose d’une boîte de base qui comprend six sachets de pièces et d’une petite boite renfermant la partie électronique du personnage Super Mario. La première chose à construire est de le "terminer" en lui donnant de l’énergie au moyen de 2 piles, de lui ajouter son pantalon, ses oreilles - trois oreilles sont fournies, chez Lego on sait que les petites pièces se perdent facilement -, les boutons de sa salopette et sa célèbre casquette. Vous devez ensuite disposer d’une tablette ou d’un smartphone pour suivre les instructions à l’écran lorsque vous aurez téléchargé l’application dans le magasin de logiciels de votre appareil (Android, IOS et Fire OS). Un conseil, libérez de la place dans la mémoire de stockage de votre téléphone, elle pèse 772 Mb pour la version Android.

Appuyez sur l’interrupteur dans son dos, Super Mario s’allume. Appuyez sur le bouton de connexion Bluetooth pour le relier au logiciel. La connexion se fait automatiquement. L’application vous demandera tout d’abord de réaliser une mise à jour du micrologiciel du personnage.

© Lego et Nintendo

Plastique et créativité

Super Mario est fait de la même matière que les blocs de construction Lego et d’un écran LCD pour afficher ses yeux, sa bouche et des images. Un haut-parleur diffuse la musique un peu agaçante du jeu et les commentaires de Super Mario mais uniquement en langue anglaise, même quand l’application est paramétrée en français. De plus, un capteur intégré détecte ses mouvements. Selon ceux-ci, la figurine émettra des sons différents. Un lecteur de code est aussi placé entre ses jambes. C’est de cette manière que le personnage interagit lors du jeu. Super Mario doit passer sur le premier code-barres pour commencer à jouer et sur les codes suivants pour compter les points, sous forme de pièces, acquis lors du parcours. C’est le but du jeu comme en vidéo.

L’application sert à consulter le nombre de pièces gagnées, à partager ses créations avec la communauté si vous créez un compte. La page de garde affiche les différentes extensions que vous vous êtes procurées après leur montage. À noter que votre enfant ne doit pas être en possession constamment d’un smartphone ou d’une tablette pour y jouer. Les pièces gagnées seront comptabilisées lors de la prochaine connexion. On peut aussi jouer sans allumer le personnage.

Munissez-vous d’une paire de ciseaux pour ouvrir les nombreux sachets contenant les pièces. Toutes les notices de montage sont disponibles dans l’application sous forme de vidéo interactive et en 3D pour regarder les pièces de tous les côtés. Il suffit de suivre les pas à pas dans l’ordre.

La boîte de base permet déjà de bâtir quelques trajets différents. On retrouve le concept de création porté par Lego de construction et de reconstruction au moyen de briques. Rien n’est figé. À vous de concevoir les parcours les plus fous. À cela s’ajoutent des boîtes d’extension, d’autres avec des personnages supplémentaires et d’autres costumes pour Super Mario.

Le prix de la boîte de démarrage est de 59,99 €.

Page du site Lego dédiée au jeu (uniquement en néerlandais)