La Libre teste régulièrement du matériel technologique et en propose la critique sous forme d'articles. Ces produits sont choisis en fonction de leurs spécificités techniques, de leur coût, mais aussi de l'intérêt qu'ils suscitent auprès du grand public ou de nos journalistes.

Marshall c'est une légende pour tous les passionnés de matériel audio et surtout de guitare électrique. Jim Marshall a créé en 1962 un amplificateur à réverbération pour renforcer le son des guitares et un meilleur rendu des basses. Aujourd'hui, la marque Marshall donne son nom à différents produits sous licence, comme des frigos, de la bière, des sacs ou encore des lunettes. Ils conservent tous une identité, une âme commune dans le choix des couleurs ou des matériaux. Comme quoi le merchandising ne concerne pas que les films.

Le casque audio testé ici, le Marshall Monitor II A.N.C. est construit par Zound Industries International AB, une société suédoise qui fabrique aussi des produits audio sous licence pour Urbanears et Adidas. Il a été développé en collaboration avec les ingénieurs de Marshall.

L'identité de la marque est conservée. Un amateur pourra directement la reconnaître. Le casque porte la signature des appareils Marshall : le noir emblématique des premiers amplificateurs pour guitare et la structure du revêtement extérieur sur les coques des écouteurs.

Il s'agit ici de la 2e version des écouteurs sans fil. La conception est réussie. Les matériaux sont de qualité. Les écouteurs sont arrondis avec des coussinets assez larges pour englober l’entièreté de l’oreille. Un système ingénieux permet de replier le casque sur lui-même pour qu’il prenne le moins de place possible pendant le transport. Il comporte trois boutons. Deux sont intégrés dans l’arceau de maintien. Celui de gauche sert à activer la réduction de bruit. Celui de droite, estampillé « M », sert à activer l’assistant de Google ou à sélectionner les 3 préréglages de l’égaliseur, dont 2 sont personnalisables, car le premier correspond au son Marshall original et n’est pas modifiable.

Un troisième bouton, situé sur l’écouteur droit, doré et multidirectionnel dénommé le « Knob » sert à allumer, à jouer, mettre en pause ou écouter les morceaux au hasard (fonction shuffle) et surtout à régler le volume de la musique.

Gros plan du casque Marshall Monitor II ANC © Marshall

Marshall a fait le choix de conserver des boutons physiques sur le casque, car ils offrent plus de précision que les commandes tactiles.

Sur l’écouteur gauche se trouvent une entrée mini-jack 3, un adaptateur USB-C pour la recharge et un microphone destiné aux appels téléphoniques.

Le système de réduction de bruit est propre à la marque. Il ne s’agit pas d’un processeur de traitement du bruit acheté à une société extérieure. L’accent est mis sur la balance entre la réduction de bruit et la conservation d’une bonne qualité de reproduction.

Le niveau de réduction de bruit et le retour sonore (monitoring) sont paramétrables dans l’application pour smartphone.

Le casque audio s’accompagne d’une application qui permet de gérer différentes fonctionnalités des écouteurs dont le son émis lorsqu’on passe d’un paramètre à un autre, de définir un arrêt automatique de l’appareil et les fonctions des boutons.

L’autonomie est de 30 heures avec l’activation de bruit et 45 heures sans. Une charge de 15 minutes promet 5 heures d’utilisation.

La musique est transmise par des transducteurs de 40 mm. Le confort est assuré par les coussinets souples qui englobent bien les oreilles. L’arceau maintient très bien le casque sur la tête. Comme ce sont des écouteurs fermés, la transpiration peut apparaître après un certain temps, mais ce critère dépend de chacun.

Le Marshall Monitor II A.N.C. est vendu au prix indicatif de 299 €.