Vous avez sans doute déjà entendu parler des Chromebooks ou vous en avez aperçu dans un magasin ou sur Internet. Ce sont souvent des ordinateurs portables réservés aux particuliers ou aux écoliers, mais il existe aussi des versions pour les entreprises. Ce sont des appareils proposés en entrée de gamme et à des prix inférieurs, car vous ne devez pas payer le prix de la licence du système d'exploitation.

Mais de quoi s'agit-il ?

Chrome... ce nom vous dit quelque chose. C'est celui du programme que vous utilisez sans doute pour surfer sur Internet. C'est aussi le nom du système d'exploitation développé par Google.

Un système d'exploitation est un programme qui sert à faire fonctionner et faire communiquer entre eux les différents composants physiques d'un ordinateur (carte mère, processeur, mémoire...) et aussi à ce que les programmes installés puissent employer ses composants.

Il existe d'autres systèmes d'exploitation comme, entre autres, Windows développé par Microsoft ou macOS développé par Apple ou encore Linux et ses nombreuses distributions.

L'idée de Chrome OS est premièrement d'augmenter la rapidité d'allumage d'un ordinateur pour qu'on puisse très vite accéder à Internet, car c'est la principale fonction des ordinateurs d'aujourd'hui. Et deuxièmement de stocker des fichiers dans le Cloud, c'est-à-dire de les enregistrer sur des serveurs distants. Avec comme avantage qu'en cas de panne, vous ne perdez pas vos documents.

Comment cela se passe-t-il sur un ChromeBook?

Tout le système repose sur le navigateur de Google Chrome que chaque application va exploiter pour fonctionner. Les programmes ne sont pas installés de façon classique comme avec les autres OS.

Cela ne change rien à leur manipulation pour autant qu'ils soient compatibles avec Chrome OS.

Étant donné que le logiciel d'exploitation est produit par Google, vous devez posséder ou créer un compte pour utiliser votre ordinateur. Une fois allumé et connecté à un réseau, la fenêtre affiche un bureau très dépouillé. Seules trois icônes subsistent en bas de la fenêtre. À gauche le lanceur d'application qui permet d'accéder à la recherche, au répertoire de vos fichiers et aux paramètres de l'ordinateur, et le Chrome Web Store, le magasin d'applications. À droite, l'icône des notifications.

Plus dépouillé, c'est difficile. © Capture d'écran

Google ayant fait sa réputation grâce à la rapidité de son moteur de recherche, il est ici le coeur du système. Vous cherchez une info, l'OS vous donne les réponses depuis le navigateur Chrome. Vous cherchez un fichier, tapez son nom, il s'affichera. Vous cherchez une application, entrez son nom et elle apparaîtra. Oubliez les dossiers et les répertoires.
Pour les habitués de Windows, il existe tout de même une fenêtre qui regroupe les applications que vous avez installées dans le navigateur et vos documents. Il suffit de glisser la barre du bas vers le haut, comme sur un smartphone. Par contre, il est impossible d'enregistrer des documents ou des programmes sur le bureau et les raccourcis n'existent pas.

Les logiciels disponibles ne se limitent pas à ceux uniquement développés par Google comme Google Docs ou Google Sheet. Les différentes applications se trouvent dans le Chrome Web Store. Évidemment, leur nombre dépend de la bonne volonté des développeurs de configurer leurs logiciels pour qu'ils puissent tourner sur cet OS. Vous y retrouverez tous les programmes courants de bureautique comme ceux de Microsoft, de vidéo ou de jeux que vous utilisez régulièrement. Par contre, des programmes plus spécifiques y seront sans doute absents. Attention, un programme qui fonctionne sur votre téléphone Android ne tournera pas obligatoirement sur un ordinateur avec Chrome OS.

Le gros avantage de ce système d'exploitation est qu'il s'allume très vite et s'éteint presque instantanément.

Hors connexion

Il est tout à fait possible de travailler avec ce type d'ordinateurs en n'ayant aucune connexion. Les documents sont enregistrés localement et sont synchronisés, une fois la connexion rétablie.

Les ChromeBooks sont faciles à prendre en main, si vous êtes un habitué de l'interface de Google et que vous jonglez entre les différents produits. Pour les autres le temps d'adaptation sera très rapide. 

J'ai testé ce système d'exploitation dans un ordinateur de bureau de la firme Acer, le ChromeBox CXI3. C'est une petite boîte (40 mm X 148,5 mm X 151 mm) que l'on peut laisser sur son bureau ou accrocher derrière un écran. Elle comportait un processeur Intel® Core™ i5-8250U, 8GB de mémoire RAM, 64G de mémoire de stockage, une carte graphique Intel® UHD Graphics 620, 3 ports USB-C, 2 ports USB--B, 1 port Hdmi, une prise réseau, une connexion Wifi et Bluetooth. La version avec un processeur Intel I3 coûte 469€.