La firme Motorala continue de convaincre sur le marché très disputé du smartphone. Société présente depuis de nombreuses années dans le monde des téléphones mobiles, elle vient de sortir deux smartphones qui confirment sa volonté d’être un acteur qui compte dans ce segment technologique en proposant des appareils performants à des prix attractifs.

Le premier est le modèle "Edge". Il se démarque des précédents par sa conception très actuelle avec ses bords courbés, d’où son nom. Il est assez étroit pour garantir une bonne prise et utilisation à une seule main. Trois boutons, disposés sur le côté droit, servent à allumer et gérer le son.

Les côtés incurvés ne sont pas uniquement là pour faire joli. Ils s’illuminent en cas de notifications. Un raccourci vers des applications y est aussi logé. Il apparaît lorsqu’on glisse le doigt vers l’intérieur de l’écran. Le capteur d’empreinte est disposé dans l’écran avant. Le produit dispose aussi de la reconnaissance faciale.

La dalle de l’écran est OLED et a une diagonale de 18 centimètres. Un verre renforcé Gorilla de niveau 5 la protège. La résolution est de 2340 X 1080 pixels.

Motorola met en avant les possibilités de personnalisation de son smartphone. Les gestes "Moto" sont bien sûr disponibles sur cet appareil. Ce sont des gestes principalement destinés à mieux gérer votre téléphone dans différentes situations, comme par exemple la mise en veille des notifications lorsqu’on joue.

Sous le capot, on trouve un processeur Intel huit cœurs, 6 Go de mémoire RAM et 107 Go de mémoire.

Le téléphone est prêt pour la 5G, mais le réseau des opérateurs belges ne l'est pas encore. Le "Edge" résiste aussi aux éclaboussures. Sa batterie est d’une capacité de 4500 mA h et accepte la charge rapide. Il ne fait pas l’impasse sur la prise audio 3,5 mm.

Du côté photo : le capteur principal a reçu 24 mégapixels de plus pour un total de 64, mais les clichés sont de 16 mégapixels maximum. Le surplus de pixels est destiné à améliorer la qualité, mais dans les faits, cela ne se voit pas.

Etonnamment la caméra prend des selfies jusqu’à une taille de 25 mégapixels, soit une taille supérieure à la caméra arrière. Mais la zone de netteté est fixe et rapprochée, ce qui ne permet pas de prendre des vues larges.

© Motorola

Le téléphone comporte 3 objectifs : un grand angle (117°), un standard et un zoom optique 2X de 8 mégapixels. Un mode macro autorise les images jusqu’à 2 centimètres du sujet. Efficace.

Les vidéos peuvent être prises au format 4K (UHD/30 images par seconde.)

Le prix est de 599,99 €, ce qui en fait l'un des téléphones le plus cher du constructeur.

Avec le Moto Edge, Motorola monte en gamme à la fois dans les composants choisis et le design. Cela démontre son ambition de rester un acteur important sur le marché des smartphones et de proposer des appareils presque haut de gamme à un prix moindre.

Le Moto G Pro, un stylet en plus

Le second téléphone présenté par Motorola joue dans une autre catégorie. Il s’agit du Moto G pro. Sa principale caractéristique est de comporter un stylet, un accessoire dont peu de smartphones disposent. Si vous trouvez que vos doigts sont trop imposants pour les petites icônes des téléphones, il peut être utilisé comme une souris d'ordinateur. Il sert aussi à écrire de façon manuscrite et non plus au clavier ou à dessiner avec plus de précision.

Le stylet est un peu difficile à sortir de son logement, plus encore si vous installez la pochette de protection livrée dans la boîte. Il vaut mieux disposer de longs ongles pour le retirer. Il est également assez fin. Il faudra s’y habituer. Une fois le stylet sorti soit s’affiche un menu de raccourci vers des applications plus spécialement dédiées à cet accessoire soit une application est lancée. Tout ceci est évidemment paramétrable.

L’appareil tourne sur une version allégée d’Android dénommée One. Elle n’a rien à envier à la version standard, mais toutes les applications ne tournent pas sur ce système d’exploitation. Le processeur est de marque Intel, la RAM est de 4 Go et la mémoire de stockage de 106 Go extensible à 512 Go par une carte mémoire externe.

© Motorola

La conception de téléphone est plus carrée que celle du premier smartphone présenté dans cet article. La dalle de l’écran est de type IPS avec une diagonale de plus de 16 cm. La résolution est de 2300 X 1080 pixels. La batterie a une capacité de 4000 mA h et accepte la charge rapide.

Du côté photo, on retrouve le module cher à la marque. Le capteur de 48 mégapixels produit des images de 12 mégapixels uniquement dans le ratio 4:3. Un objectif macro autorise les images à plus de 2 cm.

Le 3e capteur est une action Cam dont le principal avantage est de pouvoir enregistrer des vidéos horizontales, mais en tenant son téléphone verticalement.

Le prix du smartphone est de 329,99 €. Si vous êtes un adepte de l’utilisation des stylets, cela vaut la peine d’y porter quelque attention.