Les réseaux et systèmes de 76% des organisations du Benelux ont été infiltrés par au moins une cyberattaque durant l'année écoulée. C'est l'étonnante conclusion tirée ce jeudi d'une enquête commandée par Trend Micro, qui développe des logiciels de cybersécurité. Cette vaste enquête a été menée par le Ponemon Institute en octobre auprès de 2.795 organisations dans le monde. Au Benelux, 104 organisations ont répondu.


Moins d'un quart des entreprises du Benelux ont indiqué n'avoir subi aucune cyberattaque ayant infiltré leurs réseaux et systèmes au cours des 12 derniers mois.

Plus d'un quart n'a subi qu'une ou deux attaques de ce type.

Un cinquième en ont subi trois à six.

Elles sont aussi 20% à en avoir subi sept à 10.

Près d'une entreprise interrogée sur 10 affirme que ses réseaux et systèmes ont été infiltrés plus de 10 fois.

Un peu plus de quatre organisations du Benelux sur cinq déclarent que des informations internes ont été perdues ou volées une ou plusieurs fois. Les deux tiers indiquent que cela a été le cas avec des données de clients.