La fonctionnalité Spaces a d'abord été lancée par le réseau social Twitter au mois de mars sur Android, avant de venir compléter l'offre sur iOS par après. L'option, développés pour rivaliser avec l'application Clubhouse qui permet d'avoir des conversations audio dans des "salons privés" et sur invitation, permet de la même manière d’avoir des conversations audio en direct sur Twitter.

Or, à partir de maintenant, tous les comptes ayant au moins 600 abonnés ont la possibilité de créer un tel espace. Une nouveauté destinée à booster la popularité de Spaces auprès des utilisateurs du réseau social.

Auditeur ou intervenant

Pour résumer, il est possible de rejoindre un espace de conversation audio en tant qu'auditeur ou intervenant. Pour être auditeur, il suffit d'appuyer sur le rond violet qui apparaît en haut de la timeline de l'espace choisi. Il est alors possible de consulter les tweets épinglés de l’espace, partager l'espace dans un de ses propres tweets ou dans un message privé, ou encore de demander à prendre la parole.

Rejoindre un espace en tant qu’intervenant offre plus d'options. Il est possible de prendre la parole, épingler des tweets dans l’espace, activer les sous-titres pour mieux se faire comprendre, et inviter ses abonnés à rejoindre l’espace en question grâce à un tweet. Toutefois, c'est l'utilisateur hôte qui a le contrôle sur l'espace. L'hôte a notamment le pouvoir de choisir qui parle (couper le son d’un utilisateur, lui retirer son micro ou lui interdire d’accéder à l’espace). Un moyen de maintenir un certain niveau de modération.

En revanche, tout le monde peut signaler ou bloquer un utilisateur. Si une telle personne bloquée prend la parole dans un espace, alors un message d’avertissement s’affiche.

Des conversations payantes

Twitter devrait également bientôt lancer l'application Spaces sur desktop, avec notamment un système de "billets d’entrée". Chaque hôte pourra ainsi vendre, au prix qu'il aura fixé, des accès à son espace de conversation. La création de ces espaces exclusifs est aussi un moyen pour Twitter de récupérer une commission, d'une proportion encore confidentielle, sur les ventes.

Enfin, le réseau social prévoit de rendre possible la co-animation d'un espace entre plusieurs utilisateurs, et la mise en pause des sous-titres en direct au sein des espaces.