Le campus aura une superficie d'environ 80 acres, soit l'équivalent de plus de 30 terrains de football. Il abritera également des bureaux pour accueillir 25.000 personnes, mais aussi des commerces de proximité, un hôtel, des restaurants, une promenade urbaine et même une dizaine de parcs pour se balader et s'aérer entre deux réunions. 4000 logements seront également disponibles.

Dans le cadre d'un processus de concertation public, la ville a publié des documents, dont un rapport d'impact environnemental qui examine les effets du projet sur la qualité de l'air et de l'eau, la consommation d'énergie, les effets de serre émissions de gaz et autres préoccupations environnementales.

© Google

L'idée de ce projet est de créer "une ville dans la ville", a expliqué Laura Crescimano, fondatrice du studio urbain Sitelab, concepteur du projet.

Ce nouveau campus a pour objectif de transformer le visage de la ville et d'associer l'innovation, l'économie et la vie en communauté.

"En particulier au milieu de tous les défis de cette pandémie, je suis reconnaissant de la collaboration persistante entre Google et le personnel de la ville pour permettre à notre communauté de bénéficier de milliers d'emplois, d'appartements abordables, de commerces et restaurants dynamiques, de places publiques et d'espaces de parc", a déclaré le maire de San José Sam Liccardo.

© Google