Libre Eco week-end | Le dossier

Voici une selection d'applications utiles pour les cyclites.

Geovelo

Selon un de nos lecteurs, Y.C., qui a tenu à conserver l’anonymat, l’app du moment pour les cyclistes, qu’ils soient utilisateurs quotidiens de ce moyen de transport ou sportifs (ou les deux), c’est Geovelo. Pour cet utilisateur d’un vélo électrique, “Geovelo est le Waze du deux-roues : il est communautaire et gratuit pour les particuliers”. Le modèle économique en arrière-plan est une offre aux collectivités (villes intelligentes) et aux sites touristiques qui y trouvent l’occasion de mettre leurs plus belles ressources en évidence. L’utilisateur doit s’inscrire et donner accès à la localisation de son smartphone puisque l’app fonctionne bien entendu sur les données fournies par le GPS. Ce qui signifie aussi qu’il faut prendre en compte l’autonomie dudit smartphone : la fonction GPS est de celles qui sollicitent le plus la batterie. Prévoyez donc une batterie externe. Et si vous comptez vous offrir un vélo électrique, sélectionnez-en un doté d’une prise USB. Enfin, ne lésinez pas sur la qualité du support du smartphone, solide mais suspendu et étanche : souvent l’appareil coûte aussi cher que le vélo… Pour revenir à l’app, française, signalons qu’elle est disponible en plusieurs langues, mais pas en néerlandais. Enfin, qu’offre-t-elle ? Basée sur des cartes en accès libre, elle offre des parcours en fonction du type de cycliste, de l’amateur au vieux routier, tient compte du type de vélo, de la vitesse moyenne de l’utilisateur, et du type de parcours sélectionné, du plus rapide au plus sûr. L’app sélectionne aussi les pistes cyclables, les parties sûres, et tient compte de la possibilité pour les cyclistes de remonter des rues à sens unique et de passer par des rues peu fréquentées par les voitures. Le tout, basé aussi sur les expériences des utilisateurs réguliers qui peuvent signaler les difficultés temporaires ou les erreurs. L’application donne enfin des infos sur les emplacements et les disponibilités de vélos partagés. Et… la météo, toujours utile. Les possesseurs d’Apple Watch et autres sont gâtés puisqu’ils peuvent recevoir des indications sur leur montre. Disponible en ligne pour préparer les itinéraires sur ordinateur. Mais aussi pour iPhone et Android.

GPS et radars

Les amateurs de randonnées ou de VTT le savent, pour aller plus loin dans la découverte de la nature et de ses chemins cachés, rien ne vaut un outil plus spécialisé : l’ordinateur de vélo. Ces petites machines très résistantes et créées pour le vélo sont commercialisées par de grandes marques du secteur, comme Garmin (de 200 à 600 euros environ). On y trouve des accessoires comme ce radar qui avertit de la proximité de voitures (à partir de 149 euros). Les montres sportives connectées sont également très prisées, comme celles de TomTom, de Polar ou même les autres montres connectées liées aux smartphones sous iOS ou Android.

Strava

Les amateurs de sport et de compétition apprécient, nous dit-on, l’application Strava, disponible pour iOS et Android. Ici, on est dans le monde du partage des bons plans, mais aussi des performances. L’app propose d’entrée de jeu de participer à l’élaboration des bulletins de santé proposés sur certains smartphones, basés sur les données cardiaques, l’âge et le type d’activité sportive. Après, la carotte qui fait pédaler, c’est la possibilité d’aller plus vite et plus loin que ses amis, voisins ou futurs compagnons de balade.

Google Maps

Concurrencé par Maps d’Apple, le service gratuit (les données fournies par les utilisateurs sont le prix à payer) Google Maps garde une longueur d’avance du point de vue des cyclistes. Le service est disponible sur ordinateur ou sous forme d’application. Et là, c’est comme en voiture : on soumet une requête d’itinéraire, puis on se laisse guider, vocalement ou en visualisant la carte. Avantage de Google Maps : le choix du véhicule, qui va de la voiture, à la chaussure en passant par… le vélo. Le trajet est optimisé et la carte montre en vert les pistes cyclables et les chemins favorables aux cyclistes.