Une entreprise flamande versera un bonus de 7 500 euros à... tout employé qui quittera son nouveau job

Une démarche surprenante qui a pour but de prouver la qualité du travail au sein de l'entreprise.

F.T.
Une entreprise flamande versera un bonus de 7 500 euros à... tout employé qui quittera son nouveau job
©Shutterstock

Parler d'une méthode peu conventionnelle serait un bel euphémisme. L'entreprise d'audit et de comptabilité Vandelanotte, installée à Courtrai (Flandre occidentale), propose un bonus de départ de 7 500 euros pour un employé qui quitterait son job trois mois après son arrivée.

Quelle est la logique d'une telle politique ? "Nous sommes convaincus que les personnes qui viennent travailler chez nous seront satisfaites", a expliqué le CEO Nikolas Vandelanotte sur les ondes de la VRT. "C'est pour ça que nous sommes prêts à parier de l'argent dessus. Si un employé n'est pas satisfaits chez nous, nous lui payerons un bonus de départ en fonction de la durée de leur travail." Il s'agit d'un montant de 2 500 euros après un mois, 5 000 euros après deux mois et 7 500 euros après trois mois. Après trois mois, le montant qui aurait été versé au travailleur et investi dans l'équipe, afin d'organiser un événement commun amusant.

Une promotion de la qualité du travail

Si le patron de l'entreprise reconnait l'étrangeté de la démarche, il insiste sur le gage de qualité qu'elle offre. "En tant que comptables, si un de nos clients proposait cette idée, nous les prendrions certainement pour des fous", plaisante-t-il.

Un large sondage anonyme montre que pour la majorité des employés de la société, rien ne pourrait les convaincre de quitter Vandelanotte. "C'est un signal à tous nos futurs employés. Si vous venez travailler chez nous, nous sommes quasiment certains que vous ne nous quitterez pas", peu importe la somme promise.

Cette prime unique ne s'adresse qu'aux employés ayant déjà une expérience de travail, précise toutefois l'entreprise.