Le chômage en zone euro à son niveau le plus bas jamais enregistré

Les chiffres sur le chômage en Belgique et en Europe sont tombés pour le mois d'avril. Le constat : depuis la création de l'euro en 1999, le chômage au sein de l'union monétaire n'a jamais été aussi bas.

Le chômage en zone euro à son niveau le plus bas jamais enregistré
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

En Wallonie, le taux de chômage était en légère baisse en avril, à 12,3 % comparé aux 12,5 % d'avril 2021, selon les chiffres du Forem diffusés ce mercredi. Fin avril, la Wallonie comptait 197.291 demandeurs d'emploi inoccupés (DEI), une baisse de 1,4 % par rapport au quatrième mois de 2021. La demande d'emploi recule à un an d'écart depuis 14 mois, souligne le Forem. Cette baisse s'observe parmi les personnes dont l'inoccupation remonte à deux ans maximum, soit vers le début de la crise sanitaire, jusqu'à il y a six mois. La contraction des effectifs est la plus soutenue parmi les personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans (-18 %). Les chômeurs de longue durée voient, eux, leurs effectifs augmenter: +10,2 % de personnes inoccupées depuis deux à moins de cinq ans, et +3,1 % de personnes comptant cinq ans ou plus d'inoccupation.

Près de la moitié des DEI (45 %) sont dans cette situation depuis deux ans au moins.

Au cours du mois dernier, le Forem a diffusé 46 030 offres d'emploi, une hausse de 34% par rapport au même mois en 2021.

Les plus fortes hausses du nombre d'opportunités d'emploi concernent l'administration publique (+106 %), la santé et l'action sociale (+31 %) et l'horeca (+24 %).

"Dynamique toujours positive" à Bruxelles

La Région bruxelloise dénombrait 84 459 chercheurs d'emploi en avril, une diminution de 5,4 % (soit de 4 860 personnes) par rapport au même mois l'année dernière et de 1,7 % (1.19 personnes) en comparaison avec mars dernier, selon les statistiques publiées mercredi par Actiris. Le taux de chômage s'élevait à 14,7 % (14,2 % pour les hommes et 15,3 % pour les femmes), contre 15,7 % un an auparavant. Le chômage chez les jeunes a également baissé en avril, de 8,5 %, et atteint désormais 21,2 %. "Ces chiffres confirment que l'emploi en Région bruxelloise continue sa dynamique positive", commente Actiris.

Actiris a par ailleurs reçu 6 895 offres d'emploi, en hausse de 72,5 % par rapport à avril 2021.

Le chômage recule de 12 % en Flandre

La Flandre comptait en avril 181 052 demandeurs d'emploi, soit 12 % ou 1 390 de moins qu'en avril 2021, a annoncé pour sa part la ministre flamande de l'Economie et de l'Emploi, Hilde Crevits. Le recul du chômage s'observe surtout parmi les jeunes de moins de 25 ans (-17 %) et les 25-59 ans (-12 %). Il se constate dans toutes les provinces flamandes mais la diminution est la plus forte en Flandre occidentale (-15 %).

Le taux de chômage au Nord du pays s'établit ainsi à 5,7 % en avril.

Recul en zone euro

Dans une plus large mesure, le taux de chômage de la zone euro a reculé en mars pour atteindre 6,8 %, en baisse par rapport au taux de 6,9 % enregistré en février 2022 et au taux de 8,2 % de mars 2021, indique Eurostat. A 6,8 %, le chômage est à son niveau le plus bas depuis la création de la zone monétaire unique en 1999, malgré l'offensive russe en Ukraine lancée le 24 février. Le taux de chômage pour février, initialement estimé à 6,8 %, a été révisé à la hausse à 6,9 %, selon l'office européen des statistiques.

Le taux de chômage pour l'ensemble de l'Union européenne était estimé à 6,2 % en mars, en baisse par rapport au taux de 6,3 % de février (lui aussi révisé à la hausse et estimé initialement à 6,2 %) et au taux de 7,5 % enregistré en mars 2021.

En mars 2022, 13,374 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE, dont 11,274 millions dans la zone euro. Sur un mois, le nombre de chômeurs a diminué de 85 000 dans l'UE et de 76 000 dans la zone euro. Sur un an, par rapport à mars 2021, le chômage a diminué de 2,359 millions dans l'UE et de 1,931 millions dans la zone euro.

Sur le même sujet