La Défense, Actiris et Bruxelles Formation vont désormais collaborer

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le ministre régional de l'Emploi et de la Formation professionnelle Bernard Clerfayt ont signé mardi une convention de coopération entre la Défense, Actiris, et Bruxelles Formation.

La Défense, Actiris et Bruxelles Formation vont désormais collaborer
©BELGA
Belga

Cet accord vise à promouvoir la coopération entre les différentes institutions publiques dans le domaine du travail et de l'emploi. L'armée recrutera des milliers de collaborateurs au cours des prochaines années. Selon la Défense, elle compte en permanence entre 3.000 et 3.500 personnes en formation.

L'objectif à terme est de permettre à davantage de Bruxellois d'y décrocher un emploi. Selon la Défense, près de 200 fonctions de recrutement comme militaire et de nombreuses fonctions comme fonctionnaires civils, ouvertes en 2022, concernent des quartiers militaires situés en Région-capitale.

Les organismes publics bruxellois d'emploi et de formation s'engagent à proposer à la Défense une offre de services intégrée répondant à ses besoins en ressources humaines et permettant de faciliter l'accès à l'emploi des chercheurs d'emploi bruxellois: l'information des chercheurs d'emploi; leur orientation vers les métiers accessibles; l'organisation d'événements; la mobilisation des chercheurs d'emploi; ainsi que la formation des candidats et travailleurs.

Cet accord de collaboration permettra aussi d'augmenter la visibilité des métiers militaires en Région bruxelloise.

La Défense transmettra l'ensemble des offres d'emploi sur le territoire de Bruxelles à Actiris. L'office bruxellois en assurera une diffusion large auprès de son public. Actiris s'engage de son côté à présenter des chercheurs d'emploi"labellisés" pour chaque offre d'emploi. La présélection des candidats est assurée par du personnel d'Actiris spécialisé.

Bruxelles Formation adaptera ou développera, pour sa part, son offre de formation en fonction des besoins de la Défense.

La Défense s'engage également à former des chercheurs d'emploi en alternance dans des métiers du secteur de la construction, de la mécanique et de l'informatique, etc.

Sur le même sujet