Pénurie de personnel : le secteur des machines pour la construction et la manutention recrute

La situation est particulièrement critique du côté des profils techniques, avec un nombre de candidats qui fond à vue d'œil, et des entreprises dont les offres d'emploi restent parfois sans réponse pendant des mois.

La Libre Eco avec Belga
Les importateurs belges de matériel pour le génie civil, la construction et la manutention font face à une pénurie structurelle de personnel technique.
Les importateurs belges de matériel pour le génie civil, la construction et la manutention font face à une pénurie structurelle de personnel technique. ©Shutterstock

Sigma, la branche de la fédération TRAXIO qui regroupe les importateurs belges de matériel pour le génie civil, la construction et la manutention, attire l'attention mardi sur le fait que le secteur fait face à une pénurie structurelle de personnel technique, a-t-elle indiqué dans un communiqué. "Si les plus petites entreprises comptent deux ou trois postes vacants, les plus importantes en dénombrent parfois une cinquantaine", a précisé Sigma, profitant de l'occasion pour lancer une campagne de communication "Action réaction" pour attirer de nouveaux talents.

Sigma compte 70 membres qui emploient au total 3.100 personnes et génèrent un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros. Ses membres totalisent actuellement quelque 500 postes vacants, soit deux fois plus qu'en 2020, a-t-elle en outre fait savoir.

"Les entreprises membres de Sigma sont toutes confrontées à un cruel manque de personnel. La situation est particulièrement critique du côté des profils techniques, avec un nombre de candidats qui fond à vue d'œil, et des entreprises dont les offres d'emploi restent parfois sans réponse pendant des mois", peut-on également lire dans le communiqué.