Jobs étudiants: bonne nouvelle, il reste énormément de possibilités

Cet été, les étudiants du supérieur pourront même en profiter pour choisir un job en rapport avec leurs études.

Van Hoof Thibaut
Jobs étudiants: bonne nouvelle, il reste énormément de possibilités
©Jean-Luc Flémal

On parle souvent de jobs en pénurie ces derniers mois. Et si la période est très compliquée pour beaucoup de chefs d’entreprise qui vont en plus devoir composer avec les départs en vacances de leurs employés, cela crée des possibilités pour les étudiants. Des milliers d’entre eux travaillent durant une bonne partie de l’été pour se faire de l’argent de poche ou encore financer un voyage ou leurs études elles-mêmes.

La bonne nouvelle, c'est que les postes à pourvoir sont nombreux. Et selon Olivier Dufour, Managing Director de Page Personnel Belgique, il est même temps de penser au futur. "La demande de main-d'œuvre est très forte cette année, et le marché du travail est sous tension, rappelle-t-il. Beaucoup de secteurs manquent de candidats, et cela fait donc de la place pour les étudiants, plus que d'habitude. Aujourd'hui, il faut encourager les étudiants, et surtout ceux du supérieur à poser un choix intelligent. Car si l'argent reste évidemment important pour beaucoup, il est peut-être plus intéressant de gagner un petit peu moins, mais de se faire une place dans le secteur dans lequel ils voudront travailler plus tard."

Car un C.V. bien fourni reste une grande force quand il s'agit de trouver un emploi, et on ne vous apprend rien en disant qu'il est parfois difficile pour un(e) jeune de se démarquer. "Pour tout processus de recrutement, un recruteur voudra savoir qu'elle a été la logique d'un choix de job étudiant auparavant. C'est donc l'occasion de marquer des points en visant un secteur dans lequel on postulera plus tard", poursuit Olivier Dufour.

Et quand on lui demande quels secteurs recherchent le plus des étudiants, la réponse fuse. "Il est plutôt compliqué de trouver un secteur qui ne recrute pas, sourit-il. Il y a par exemple les banques et les assurances qui cherchent du personnel administratif, ou encore des secteurs comme l'Horeca ou le tourisme. Pour le tourisme, il était très compliqué de trouver de la place avant le Covid. C'est tout l'inverse aujourd'hui."

Pour Olivier Dufour, cet été est peut-être une occasion unique pour les étudiants. "Au niveau des salaires proposés, il y a aussi moyen de faire grimper les enchères, quand la demande est vraiment urgente, même si cela reste plus compliqué pour un étudiant", estime-t-il.