Pour 4 Belges sur 10, le volume de travail et le stress augmentent pendant les vacances

L'été n'est pas forcément la saison la plus calme et la plus reposante pour tout le monde.

F.O.
Pour 4 Belges sur 10, le volume de travail et le stress augmentent pendant les vacances
©Shutterstock

D'après une nouvelle étude du spécialiste des ressources humaines Protime, pas moins de 38 % des Belges subissent une surcharge de travail lorsque leurs collègues directs prennent des congés. L'été n'est donc pas forcément la saison la plus calme et la plus reposante pour tout le monde. Pire encore, pour 9 % des répondants à l'enquête, la période est synonyme de "beaucoup plus" de travail à faire.

L’étude a été réalisée par l’agence iVOX pour le compte de Protime auprès de 1 000 employés belges francophones.

Ainsi, les résultats montrent que 60 % des Belges ressentent un surcroît de travail quand plusieurs collègues directs partent en vacances en même temps. De plus, 23 % des répondants estiment qu'ils ne sont pas assez informés sur les nouvelles tâches qui leur sont confiées, et pour 21 % des Belges, il n'y a pas ou pas assez de "passage de témoin" quand un collègue part en congé.

"En disposant d'une meilleure perception du surcroît de travail de leurs équipes, les managers pourraient éviter énormément de stress à ceux qui restent au bureau. À l'image d'un cardiofréquencemètre qui nous alerte lorsque nous faisons un exercice un peu trop intensif, les systèmes d'enregistrement du temps en ligne peuvent déclencher un signal d'avertissement auprès des managers", propose Sophie Henrion, porte-parole de Protime.