Le burn-out n’épargne pas les start-up, révèle une enquête

Une enquête révèle un taux très élevé de burn-out parmi les employés et les collaborateurs des start-up.

Pas moins de 87 % des employés de start-up déclarent que le fait de travailler dans une start-up a eu un impact négatif sur leur santé mentale à un moment donné.
Pas moins de 87 % des employés de start-up déclarent que le fait de travailler dans une start-up a eu un impact négatif sur leur santé mentale à un moment donné. ©Shutterstock
Les start-up ont la cote depuis quelques années. Elles séduisent de plus en plus de jeunes à la recherche d’un premier emploi. Certains décident aussi de se lancer en créant leur propre start-up et, une fois la jeune pousse sur les rails, ils se mettent en quête de talents, souvent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité