"Les banques européennes ne tiennent pas leur promesse de nommer plus de femmes aux postes de direction"

La diversité commence à augmenter dans les conseils d'administration, mais reste à la traîne dans les postes de direction.

La Libre Eco avec Belga
"Les banques européennes ne tiennent pas leur promesse de nommer plus de femmes aux postes de direction"
©Belga Image

Toutefois, près de la moitié des PDG des 30 plus grandes banques européennes ont été remplacés au cours de cette période. Cela s'est produit dans des institutions telles que Barclays, Credit Suisse, HSBC, Santander et UBS. Les conclusions de Bloomberg sont conformes aux résultats d'une enquête menée par l'agence de notation DBRS Morningstar.

Cette étude a révélé que si la diversité commence à augmenter dans les conseils d'administration, elle reste à la traîne dans les postes de direction. De nombreuses banques européennes se sont engagées à plusieurs reprises à améliorer la diversité des genres au sommet. La question revêt également une importance croissante pour les investisseurs et les régulateurs.

Mais lorsqu'un poste se libère au sommet, les hommes sont encore préférés aux femmes. "Des mesures sont nécessaires pour parvenir à une plus grande parité entre les sexes dans les rôles de direction", peut-on lire dans le rapport de DBRS Morningstar. L'agence affirme qu'un niveau élevé de diversité sur le lieu de travail peut améliorer l'innovation et l'engagement des employés.

Il est également prouvé que les entreprises présentant un niveau élevé de diversité des sexes obtiennent de meilleurs résultats financiers que leurs homologues.