Bientôt un conseiller "bien-être" dans toutes les entreprises, alors que l'absentéisme et le burn-out coûtent des milliards d'euros ?

Un plan "bien-être au travail" est en gestation au sein de la majorité, pour les entreprises de plus de 50 personnes. La discussion s'inscrit dans le cadre des discussions budgétaires. Le nombre interpellant de malades de longue durée nécessite des mesures complémentaires.

Le plan "bien-être" est notamment une initiative conjointe des vices-Premiers ministres Frank Vandenbroucke, Pierre-Yves Dermagne (PS), Petra De Sutter (Groen) et David Clarinval (MR).
Le plan "bien-être" est notamment une initiative conjointe des vices-Premiers ministres Frank Vandenbroucke, Pierre-Yves Dermagne (PS), Petra De Sutter (Groen) et David Clarinval (MR). ©BELGA
Ça réforme - réformette diront certains - sec sur l'emploi. Un job’s deal – deal pour l’emploi - ficelé en juillet consacre davantage la flexibilité sur le marché du travail : semaine de 4 jours, etc. Mais il y a aussi un plan "retour au travail" concocté sous...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité